AFP
Agence QMI

Abus sexuels dans l'Église: la justice fédérale américaine ouvre une enquête

Abus sexuels dans l'Église: la justice fédérale américaine ouvre une enquête

Photo Fotolia

AFP

NEW YORK | La justice fédérale américaine a pour la première fois lancé une enquête sur les abus sexuels commis par le clergé catholique: elle vient de citer à comparaître les huit diocèses de Pennsylvanie, deux mois après la publication d'un rapport sur des décennies d'abus sexuels au sein de l'Église catholique de cet État.

L'archidiocèse de Philadelphie a confirmé jeudi sur son site internet avoir « reçu une assignation à comparaître émanant d'un grand jury fédéral ».

« L'archidiocèse coopérera avec le ministère de la Justice américaine dans cette affaire », a-t-il ajouté sans plus de détails.

Les autres diocèses de cet État n'étaient pas immédiatement joignables, mais tous, a indiqué le New York Times, ont confirmé avoir eux aussi reçu des citations à comparaître de la justice fédérale et se sont dits prêts à coopérer avec les enquêteurs.

L'annonce de cette enquête fédérale intervient après la publication mi-août par les services du procureur d'État de Pennsylvanie d'un rapport accablant pour les institutions catholiques de cet État, détaillant des abus sur plusieurs décennies impliquant plus de 300 prêtres et plus de 1000 enfants, et de nombreuses tentatives de dissimulation.

Suite à la publication de ce rapport, une douzaine d'États américains, dont ceux de New York et du New Jersey, à forte population catholique, se sont mobilisés pour réclamer des comptes à leurs diocèses, les assignant à comparaître, réclamant leurs archives et lançant des appels à témoins.

Mais l'enquête annoncée jeudi est la première lancée au niveau fédéral, et les victimes espèrent qu'elle permettra de faire enfin la lumière sur les manoeuvres de dissimulation qu'ils soupçonnent de la part de la hiérarchie catholique.

« C'est la première fois que nous entendons parler d'une enquête fédérale sur des diocèses catholiques et c'est une nouvelle monumentale pour les victimes », s'est réjoui Mike McDonnell, 50 ans, qui fut agressé sexuellement par des prêtres de sa paroisse de 11 à 13 ans en Pennsylvanie.

« On attendait ça depuis des années » car les enquêtes au niveau des États « ne font que gratter la surface » et ne permettre pas de comprendre comment ni grâce à qui des prêtres accusés d'abus sexuels dans une paroisse ont pu être transférés d'église en église, a-t-il ajouté.

« Je pense que l'enquête fédérale va vraiment pointer la hiérarchie de chaque diocèse, les obliger à répondre à ces questions et à produire les documents correspondants », a-t-il souligné.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos