AFP
Agence QMI

Le pasteur américain libéré a quitté la Turquie et est attendu samedi à Washington

Le pasteur américain libéré a quitté la Turquie et est attendu samedi à Washington

Photo Reuters

AFP

Le pasteur américain Andrew Brunson, remis en liberté vendredi en Turquie, s'est envolé pour les États-Unis, où il est attendu samedi à Washington après une escale en Allemagne.

Le pasteur, dont la détention puis l'assignation à résidence en Turquie ont suscité une grave crise entre Ankara et Washington, a embarqué dans un avion militaire américain à l'aéroport Adna Menderes d'Izmir, avec pour première destination la base américaine de Ramstein, en Allemagne, a déclaré à l'AFP son avocat turc, Cem Halavurt.

Il a quitté l'espace aérien turc et est attendu à la base aérienne d'Andrews, près de Washington, samedi à midi, a ensuite annoncé un porte-parole de la Maison-Blanche.

« Bonne nouvelle, le pasteur Brunson est en vol », a lancé Donald Trump aux journalistes qui l'accompagnaient dans l'Ohio. « Je crois qu'il est en bonne forme » après avoir « beaucoup souffert », a-t-il ajouté.

Le président des États-Unis a précisé qu'il l'accueillerait dans le Bureau ovale « probablement samedi ».

Donald Trump a aussi réfuté l'idée, avancée par des médias américains, d'un accord passé avec la Turquie pour obtenir sa libération en échange d'un assouplissement de la pression économique sur Ankara.

« Nous avons parlé avec la Turquie » mais « il n'y a pas eu du tout d'accord », a-t-il assuré.

Les médias n'ont pas été autorisés à accompagner le pasteur Brunson à l'intérieur de l'aéroport d'Izmir, grande ville de l'ouest de la Turquie, mais l'avaient vu arriver sur place auparavant avec sa femme Norine, saluant les reporters alors qu'ils étaient entourés par des agents de sécurité.

L'agence d'État turque Anadolu avait auparavant affirmé que le pasteur devait passer deux jours en Allemagne avant de retourner chez lui aux États-Unis.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos