AFP
Agence QMI

Washington ne financera pas la reconstruction en Syrie tant qu'il y aura des Iraniens

Washington ne financera pas la reconstruction en Syrie tant qu'il y aura des Iraniens

Mike Pompeo AFP

AFP

WASHINGTON | Les États-Unis ne financeront pas la reconstruction de la Syrie tant que les forces iraniennes ou soutenues par l'Iran n'auront pas définitivement quitté ce pays en guerre, a prévenu mercredi le secrétaire d'État américain Mike Pompeo.

« Aujourd'hui le conflit en Syrie est à un tournant », a-t-il estimé dans un discours devant le Jewish Institute for National Security of America, qui lui a remis une distinction à Washington. Le régime de Bachar al-Assad « a renforcé son contrôle » sur le terrain « grâce à la Russie et à l'Iran », tandis que le groupe jihadiste État islamique, « bien que pas encore totalement éradiqué, n'est plus que l'ombre de lui-même », a-t-il ajouté.

Cette « nouvelle donne » sur le terrain « requiert une réévaluation de la mission de l'Amérique en Syrie »: si la défaite des jihadistes du groupe États islamique reste le premier objectif, ce n'est pas le seul, a expliqué le chef de la diplomatie américaine.

Selon lui, l'administration de Donald Trump veut aussi une résolution politique et pacifique après sept ans de conflit, ainsi que « le départ de Syrie des forces iraniennes ou soutenues par l'Iran ».

« Nous avons été clairs: si la Syrie ne garantit pas le retrait total des forces soutenues par l'Iran, elle ne recevra pas un seul dollar de la part des États-Unis pour la reconstruction », a-t-il martelé.

Jusqu'ici, les Américains, comme les Européens, conditionnaient leur participation à l'énorme tâche de la reconstruction, notamment dans les territoires contrôlés par le régime de Damas, par une résolution politique du conflit syrien sous l'égide de l'ONU -- un processus totalement au point mort.

Mais de plus en plus, l'administration Trump lie sa stratégie syrienne, et sa présence militaire et diplomatique sur place, à l'Iran, principale bête noire de Washington.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos