AFP
AFP

Les États-Unis et le Canada doivent s'entraider

Les États-Unis et le Canada doivent s'entraider

Chrystia Freeland Photo AFP

AFP

Washington | En ce jour de commémoration des attentats du 11 septembre 2001, le Canada et les États-Unis doivent se souvenir qu'en tant que voisins, ils doivent s'entraider, a souligné mardi la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, venue à Washington pour renégocier l'accord commercial ALÉNA.

«Je pense que se souvenir aujourd'hui de ce qu'il s'est passé, peut probablement tous nous aider à remettre les négociations (sur l'accord de libre-échange nord-américain) en perspective et à remettre dans une perspective historique l'importance et la portée de la relation entre les États-Unis et le Canada», a déclaré Mme Freeland.

«In fine, nous sommes voisins. In fine, les voisins s'entraident quand ils en ont besoin», a-t-elle ajouté.

Les négociations pour moderniser l'ALÉNA, qui lie depuis 1994 les économies des États-Unis, du Canada et du Mexique, ont démarré il y a plus d'un an.

Si Washington et Mexico sont parvenus à un compromis fin août, les tractations entre les États-Unis et le Canada achoppent sur trois points majeurs: un dispositif de règlement des litiges commerciaux (dit chapitre 19), un dispositif protégeant le secteur laitier au Canada et les subventions canadiennes dans le domaine culturel.

«Nous négocions tout en même temps. Ce sont des sujets très complexes et il y a encore de la distance» séparant les deux parties, a reconnu mardi une source proche des discussions, laissant entendre qu'un consensus ne semblait pas imminent.

Cette source a toutefois souligné qu'«avec un peu de flexibilité, les choses peuvent aller vite».

Chrystia Freeland, qui rencontre le représentant américain au Commerce (USTR) Robert Lighthizer, devait repartir dans la journée, car elle doit se rendre mercredi à Saskatoon (ouest du Canada) pour assister à la réunion des députés libéraux, qui s'y tient jusqu'à jeudi, avait indiqué lundi son porte-parole Adam Austen.

Il n'a pas été en mesure de confirmer que la ministre canadienne pourrait être de retour vendredi dans la capitale américaine pour de nouvelles discussions.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont fait près de 3000 morts aux États-Unis, dont une immense majorité à New York.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos