AFP et TVA Nouvelles 
Agence QMI

Florence, un ouragan «extrêmement dangereux»

Florence, un ouragan «extrêmement dangereux»

AFP

AFP et TVA Nouvelles 

L'ouragan Florence portera un coup direct sur la côte est américaine dans la nuit de jeudi à vendredi. Il reste à savoir quelle sera la force de la tempête lorsqu'elle touchera terre, mais la situation est alarmante dans quelques États américains.

Les États de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie devraient recevoir des centaines de mm de pluie. Certaines régions, dans les Carolines principalement, pourraient même recevoir jusqu'à 700 mm de pluie.

«C'est l'équivalent de toute la pluie qui tombe sur Montréal en un an», explique le météorologue Gilles Brien, en entrevue au Québec Matin.

Deux jours avant de frapper la côte, les vents de cet ouragan de catégorie 4 soufflent à 220 km/h et son renforcement va continuer. Florence a une direction constante et frappera donc directement la côte avec des vents très violents. Les vagues pourraient même atteindre près de six mètres.

«Généralement, l'anticyclone va plutôt aller effleurer les Antilles et les régions plus au sud des Caraïbes et remonter avec le Gulf Stream vers la côte est, dit Gilles Brien. Dans ce cas-ci, en 36 heures, la tempête a grimpé d'une catégorie 1 à une catégorie 4.»

Gilles Brien explique qu'il est impossible de marcher à l'extérieur par des vents de 120 km/h et plus, un phénomène presque inexistant au Québec. Un ouragan de catégorie 5, avec des vents de 250 km/h et plus, ferait des dommages très importants.

«Avec cette force, l'intégrité structurelle d'un bâtiment est atteinte, affirme Gilles Brien. Aucun gratte-ciel, aucun bâtiment, aucun centre d'achat qui peut supporter des vents aussi forts.»

Plus d'un million d'évacuations

«S'il vous plait, préparez-vous, soyez prudents et restez en SÉCURITÉ», a écrit le président américain Donald Trump sur Twitter lundi, précisant qu'il venait de s'entretenir par téléphone avec les gouverneurs des États de la Caroline du Nord, de la Caroline du Sud et de la Virginie.

Plus d'un million de personnes ont l'obligation d'évacuer leur domicile et des dizaines d'écoles ont été fermées.

L'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (FEMA) a prévenu lundi soir que Florence «va causer une hausse du niveau de la mer potentiellement mortelle, des inondations à l'intérieur des terres et des vents destructeurs dans les (deux États de) Caroline et la Virginie».

Deux autres cyclones

Florence est suivie dans l'océan Atlantique par Isaac et Helene. Isaac, présentement une tempête tropicale, devrait frapper la République dominicaine la fin de semaine prochaine. Helene, de catégorie 2, pourrait remonter vers le nord et ne jamais toucher terre.

Selon les prévisions, Florence fera du surplace en Caroline du Nord. La tempête ne devrait pas remonter jusqu'au Québec.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos