AFP
AFP

Inde: deux condamnés à mort pour des attentats islamistes en 2017

Inde: deux condamnés à mort pour des attentats islamistes en 2017

Photo Archives / AFP

AFP

Deux membres d'un groupe islamiste interdit ont été condamnés à mort lundi par un tribunal indien pour deux attentats à l'explosif qui ont fait 44 morts à Hyderabad (sud) en août 2017.

Un troisième accusé a été condamné à la prison à vie pour avoir fourni un abri aux terroristes, a rapporté Press Trust of India.

La première explosion avait eu lieu dans un auditorium rempli de familles regardant un spectacle laser. Quelques minutes plus tard, une seconde explosion avait ravagé un stand de nourriture de rue embouteillé dans une autre partie de la ville.

Aneeq Shafique Sayeed et Mohammed Akbar Ismail Choudhury ont été reconnus coupables le 4 septembre.

Ils appartenaient à un groupe islamiste appelé les Moudhjahidines indiens, qui, selon la police, est une émanation du Mouvement islamique des étudiants d'Inde, interdit.

Les États-Unis ont inscrit en 2011 les Moudjahidines indiens sur leur liste noire d'organisations terroristes étrangères.

170 témoins ont été entendus pendant le procès à Hyderabad.

Trois autres accusés, dont le cerveau présumé Riyaz Bhatkal, sont toujours en liberté.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos