AFP
Agence QMI

Le cannabis est légal en Californie mais sa vente reste strictement réglementée

Le cannabis est légal en Californie mais sa vente reste strictement réglementée

Photo AFP

AFP

LOS ANGELES | La Californie a beau avoir légalisé cette année le cannabis à usage récréatif, ce juteux business reste soumis à des règles qu'il vaut mieux respecter, comme l'ont appris à leurs dépens plus de 500 personnes inculpées à Los Angeles pour avoir produit ou vendu cette drogue sans permis.

« Notre message est clair: si vous voulez exploiter une entreprise illégale de cannabis, vous en paierez les conséquences », a lancé vendredi Mike Feuer, le procureur de la ville, considérée par les spécialistes comme l'un des plus gros marchés au monde pour la marijuana.

« Les électeurs voulaient réglementer la marijuana à des fins récréatives pour que la sécurité publique soit garantie dans notre communauté », a-t-il ajouté dans un communiqué, annonçant avoir ouvert 120 procédures pénales visant au total 515 individus.

Il s'agit essentiellement de points de vente (23 ont déjà été fermés) mais aussi de sites de culture de chanvre indien, de laboratoires d'extraction de ses principes psychotropes ou de services de livraison à domicile (sur le même modèle que les pizzas), très répandus dans la région de Los Angeles.

Les individus poursuivis risquent jusqu'à six mois de prison et 1000 dollars d'amende.

Comme pour l'alcool, la nouvelle loi californienne permet à toute personne de plus de 21 ans d'acheter jusqu'à 28,3 grammes d'herbe de cannabis, sans avoir besoin d'une ordonnance médicale comme c'était le cas auparavant.

Cette drogue ne peut toutefois être consommée dans les lieux publics ou en conduisant une voiture, ni à moins de 300 mètres d'une école ou d'un lieu avec des enfants.

Selon le chef de la police de Los Angeles (LAPD), Michel Moore, il peut s'agir d'une question de vie ou de mort pour le consommateur.

« Le cannabis, ou ce qui est présenté comme du cannabis dans les endroits non autorisés, est souvent plein de toutes sortes de substances, y compris du fentanyl », un opiacé de synthèse très puissant responsable d'une vague de décès par overdose sans précédent aux États-Unis, a-t-il dit.

La loi fédérale interdit toujours la vente et la consommation de marijuana. Sa consommation récréative est cependant autorisée dans huit États, dont la Californie, et dans la capitale américaine Washington.

Rien qu'en Californie, le marché du cannabis devrait générer 6,5 milliards de dollars d'ici 2020.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos