AFP
AFP

Trump dit attendre une nouvelle lettre du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un

Trump dit attendre une nouvelle lettre du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un

Photo d'archives, AFP

AFP

Le président américain Donald Trump a dit vendredi attendre une nouvelle lettre du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, dont il pense qu'elle sera «positive».

«Je sais qu'une lettre est en cours de livraison, une lettre personnelle de Kim Jong Un, qui a été apportée à la frontière» entre la Corée du Nord et le Sud, dans la journée de jeudi, a-t-il dit à des journalistes dans l'avion présidentiel lors d'un déplacement entre les États du Montana et du Dakota du Nord.

Ce courrier devrait lui être remis via le secrétaire d'État Mike Pompeo, a-t-il expliqué, évoquant une «manière élégante» de communiquer, «comme on faisait il y a de nombreuses années avant tous ces nouveaux engins».

«Je crois que ce sera une lettre positive», a-t-il ajouté alors que les discussions sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne viennent de connaître une phase difficile.

Alors que les contacts semblaient gelés depuis l'annulation par Donald Trump, fin août, d'un voyage de Mike Pompeo à Pyongyang, pour cause de progrès insuffisants dans le processus de désarmement nucléaire de la Corée du Nord, une certaine détente semble à nouveau marquer les relations entre les deux pays.

Selon un émissaire sud-coréen qui s'est rendu cette semaine dans la capitale nord-coréenne, Kim Jong Un «a exprimé sa ferme détermination en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, de même que l'intention de travailler étroitement avec les États-Unis» pour «réaliser cet objectif», et ce «durant le premier mandat du président Trump», qui s'achève en janvier 2021.

Surtout, s'il a reconnu «des difficultés dans les négociations entre la Corée du Nord et les États-Unis», le numéro un de Pyongyang a assuré, selon le compte-rendu du conseiller sud-coréen, que «sa confiance envers M. Trump» restait «inchangée».

Une déclaration saluée par le président américain.

«Ce qu'il a dit sur moi était très positif», «il n'y a jamais eu une déclaration aussi positive», s'est félicité vendredi Donald Trump, reprochant à la presse de ne pas en parler suffisamment. «Il a dit +je respecte le président Trump+».

Les deux hommes ont déjà échangé plusieurs lettres. La dernière, écrite par le locataire de la Maison Blanche, avait été remise par une délégation américaine au ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong Ho début août à Singapour.

Auparavant, une missive du dirigeant nord-coréen au président américain avait permis de remettre sur les rails leur sommet historique du 12 juin, que Donald Trump venait pourtant d'annuler.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos