AFP
AFP

Affaire Skripal: sa nièce conjure l'ex-agent double empoisonné de donner signe de vie

Affaire Skripal: sa nièce conjure l'ex-agent double empoisonné de donner signe de vie

Photo AFP

AFP

Viktoria Skripal, la nièce de l'ex-agent double russe empoisonné en Angleterre, a conjuré jeudi Sergueï Skripal de donner des nouvelles à sa mère de 90 ans, insinuant qu'il pourrait être en mauvaise santé et appelant Londres à «montrer qu'il est vivant».

«Sergueï appelait sa mère toutes les deux semaines. Ils prenait des nouvelles de sa santé, elle en prenait de la sienne. Faites que cela soit de nouveau le cas. Elle attend ce coup de fil (...) Elle n'a besoin de rien d'autre», a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse.

«Envoyez une photo. Montrez-nous qu'il est vivant. Je sais parfaitement que si tout était normal avec lui, il appellerait», a ajouté Viktoria Skripal, qui a dit à plusieurs reprises vouloir se rendre au Royaume-Uni pour rencontrer Sergueï et sa fille Ioulia mais s'est toujours vue refuser un visa.

Après son empoisonnement en mars, Sergueï Skripal a été hospitalisé pendant plusieurs semaines. Londres a annoncé le 18 mai sa sortie d'hôpital mais il n'a jamais fait d'apparition publique ni donné d'interview depuis.

Viktoria Skripal a ajouté être en contact avec Ioulia Skripal, empoisonnée en même temps que son père le 4 mars à Salisbury, dans le sud de l'Angleterre.

«Ce sont des coups de fil d'Angleterre, mais où se trouvent-ils précisément, nous n'en discutons pas. Je ne connais pas leur lieu exact de résidence», a déclaré Viktoria Skripal, ajoutant que Ioulia Skripal a rencontré en juin une amie russe à Londres.

«Je sais qu'avant la Coupe du monde en Russie, Ioulia a rencontré son amie qui lui a apporté du gruau de sarrasin», très populaire en Russie. «Elles ne se sont pas rencontrées là où elle vit mais à Londres», a expliqué Viktoria Skripal.

Londres a accusé mercredi deux agents du renseignement militaire russe (GRU) d'avoir empoisonné au novitchok, un puissant agent innervant conçu en Union soviétique, l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia.

Les auteurs de l'attaque ont été identifiés par la police britannique comme étant les ressortissants russes Alexandre Petrov et Rouslan Botchirov, deux noms toutefois soupçonnés d'être des pseudonymes.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos