AFP 
AFP

Londres expulse 23 diplomates russes et gèle les contacts avec Moscou

Londres expulse 23 diplomates russes et gèle les contacts avec Moscou

Sergueï SkripalAFP

AFP 

LONDRES | La Première ministre britannique Theresa May a annoncé mercredi l'expulsion de 23 diplomates russes du Royaume-Uni, après avoir jugé la Russie « coupable » de l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal sur le sol britannique.

La cheffe du gouvernement a également annoncé la « suspension des contacts bilatéraux » avec Moscou. La Russie disposait jusqu'ici de 59 diplomates accrédités au Royaume-Uni.

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur l'empoisonnement de l'ex-espion Sergueï Skripal au Royaume-Uni se tiendra mercredi, a annoncé la présidence néerlandaise en exercice de la plus haute instance de l'ONU.

Cette session publique, prévue à 15H00, se tient à la demande du Royaume-Uni qui « informera » le Conseil de sécurité « de l'attaque survenue à Salisbury le 4 mars », a précisé la même source.

La Première ministre britannique Theresa May, qui tente de réunir le soutien de ses alliés et de la communauté internationale, s'apprête mercredi à annoncer des sanctions contre la Russie, qu'elle tient responsable de l'empoisonnement sur son sol d'un ex-espion, Sergueï Skripal, victime d'une attaque avec un agent innervant militaire à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre, le 4 mars.

Le Kremlin a clamé mercredi qu'il « n'admet pas » les accusations « sans preuves » et les ultimatums de Londres, et son porte-parole Dmitri Peskov a espéré « que le bon sens l'emportera ». « La Russie n'a aucun rapport avec ce qui s'est passé au Royaume-Uni », a-t-il réaffirmé.

Plus de détails suivront



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos