AFP
AFP

Irak: des chars américains aux mains de paramilitaires pro-iraniens

Irak: des chars américains aux mains de paramilitaires pro-iraniens

Photo d'archives, AFP

AFP

Washington | Des chars américains Abrams destinés à l'armée irakienne ont été utilisés par des groupes paramilitaires pro-iraniens pendant les combats contre le groupe État islamique (ÉI) en Irak, a indiqué vendredi le Pentagone, notant que ces tanks ont depuis été restitués à l'armée irakienne.

« Des chars Abrams M1 ont été vendus au gouvernement irakien ces dix dernières années dans le cadre du programme de ventes militaires » géré par le département d'État, a indiqué un porte-parole du Pentagone, Eric Pahon.

Selon l'accord avec Washington, ces chars ne devaient être utilisés que par les forces armées irakiennes mais « nous avons découvert qu'à plusieurs reprises, des équipements d'origine américaine, y compris des chars Abrams, se sont retrouvés en possession de certains groupes des Forces populaires de mobilisation », a ajouté M. Pahon.

Les Forces populaires de mobilisation, ou Hachd al-Chaabi, sont des unités paramilitaires dominées par des milices chiites très proches de Téhéran, devenues un supplétif incontournable pour les forces irakiennes face à l'ÉI.

Le parlement irakien qui les considère comme « une institution de l'État », agissant « dans le cadre de la Constitution » irakienne, a voté l'intégration du Hachd au sein des forces régulières. Mais les États-Unis s'inquiètent de l'influence de Téhéran sur ces unités.

« Nous continuerons à surveiller toutes les forces qui ont reçu des équipements militaires américains (...) pour nous assurer que ces équipements restent en possession de l'utilisateur désigné », a ajouté M. Pahon. « Tous les tanks ont été récemment restitués à l'armée irakienne », a-t-il assuré.

Il a par ailleurs démenti des informations selon lesquelles le fabricant des Abrams, l'américain General Dynamics, aurait suspendu le contrat d'entretien des chars irakiens. « Le programme de maintenance des chars Abrams pour l'armée irakienne reste en vigueur », a-t-il déclaré.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos