AFP
AFP

Maison de l'horreur en Californie: «Pour eux, ces enfants n'avaient pas de besoins»

Maison de l'horreur en Californie: «Pour eux, ces enfants n'avaient pas de besoins»

Photo Facebook

AFP

Le couple Turpin, accusé de torture et séquestration à l'endroit de 12 de ses 13 enfants, pourrait être si narcissique et antisocial qu'il ne réalisait pas que les enfants pouvaient avoir des besoins, selon Gilles Chamberland, médecin psychiatre à l'institut Philippe-Pinel.

Au lendemain de la comparution des Turpin, Dr Chamberland tente d'expliquer pourquoi ce couple a plaidé non coupable.

«Pour eux, ce qu'ils ont fourni à leurs enfants, dans leur tête, c'était peut-être adéquat, a-t-il dit en entrevue au Québec Matin. Ils les ont nourris minimalement, ils leur ont offert un gîte. Ils ne comprennent pas ce qu'on pourrait leur reprocher.»

Le médecin psychiatre croit aussi possible qu'ils nient pour essayer de s'en sortir devant la justice. «La réalité est probablement entre les deux», résume-t-il.

Dans le détail, David et Louise Turpin, âgés respectivement de 57 et 49 ans, sont visés par douze chefs d'accusation de torture --l'enfant de deux ans n'aurait pas été torturé et était bien nourri--, douze de séquestration, sept de maltraitance d'un adulte à charge et six de maltraitance ou négligence d'enfant.

«Ils peuvent être si narcissiques, qu'ils n'étaient pas sensibles du tout aux besoins des enfants. Les enfants étaient là pour eux et quand ils n'en avaient plus besoin, ils les mettaient de côté comme des objets», a expliqué Gilles Chamberland.

Gilles Chamberland croit qu'il sera possible d'aider ces enfants, à différents niveaux. Toutefois, les jeunes d'âge adulte pourraient avoir plus de difficulté à se libérer de leurs chaînes psychologiques.

«Seulement trois ou quatre d'entre eux étaient enchaînés physiquement. Les autres étaient probablement dans l'incapacité de se sortir de là. Il y a un âge pour apprendre à être autonome», a-t-il dit.

La prochaine comparution des Turpin est prévue le 23 février. S'ils sont reconnus coupables de tout, les parents encourent entre 94 ans de réclusion et la perpétuité.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos