Agence QMI
Agence QMI

Importante baisse du nombre d'interceptions à la frontière

Importante baisse du nombre d'interceptions à la frontière

Photo d'archives

Agence QMI

OTTAWA | L'arrivée massive de réfugiés traversant de façon irrégulière la frontière entre les États-Unis et le Canada semble bel et bien s'être résorbée, montre des données publiées lundi par le gouvernement.

Alors que plus de 8500 personnes avaient été interceptées par la Gendarmerie royale du Canada en juillet et en août, ce sont 1720 réfugiés qui ont été arrêtés en septembre après avoir traversé la frontière au Québec, a indiqué Immigration et Citoyenneté Canada.

Quelques dizaines de migrants ont aussi tenté leur chance au Manitoba (78), en Colombie-Britannique (79) et en Alberta (4).

Depuis le début de l'année, c'est le Québec qui a dû affronter le gros de la vague d'immigration irrégulière en provenance des États-Unis avec 13 626 interceptions en neuf mois. Le Manitoba (891 arrivants) et la Colombie-Britannique (564 arrivants) ont été les deux autres provinces les plus occupées. Au total, 15 102 personnes ont été arrêtées à la frontière depuis le début de l'année.

Au Québec, la crise avait forcé l'intervention de l'armée et l'installation d'un campement temporaire à Saint-Bernard-de-Lacolle cet été pour accueillir les demandeurs d'asile. Ceux-ci ont ensuite été transférés dans différents centres d'accueil, majoritairement dans la région de Montréal, en attendant que leur dossier soit analysé par les autorités.

Le campement a été démantelé en septembre.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos