AFP

Melania Trump accuse les médias américains de partialité

WASHINGTON - Melania Trump a jugé comme son mari candidat à la Maison-Blanche que le traitement de l'élection par les médias était partial et a minimisé les propos vulgaires tenus en 2005 par Donald Trump, dans une interview à la chaîne CNN.

Interrogée sur l'affaire de l'extrait vidéo où Donald Trump se vante en termes vulgaires de comportements relevant du harcèlement sexuel ou de l'agression sexuelle, l'ex-top model a soutenu son époux en disant: «Ce n'est pas l'homme que je connais».

«Je lui ai dit que son langage n'était pas approprié, que ce n'était pas acceptable de parler de la sorte (...) mais ce n'étaient que des discussions de "mecs"», a-t-elle estimé, disant n'avoir jamais entendu son mari parler aussi vulgairement que dans cette bande vidéo.

En 2005, parlant à un animateur de télévision après une émission, alors que les micros étaient restés ouverts, Donald Trump avait dit: «Quand t'es une star, elles te laissent faire. Tu peux tout faire. Les prendre par la chatte».

«Mais je n'ai pas été surprise qu'un tel enregistrement soit publié», a déclaré Melania Trump, car «beaucoup de personnes dans le camp d'en face veulent rabaisser le niveau de la campagne». «Et pourquoi cette vidéo a-t-elle été révélée maintenant ? Pourquoi après tant d'années ? Pourquoi trois semaines avant les élections ?», s'est-elle interrogée.

«Ce sont les médias», a-t-elle accusé.

«Ce sont les médias de gauche, et vous pouvez comprendre à la manière dont cela est sorti que tout était organisé», a dit l'épouse du milliardaire.

«Alors ils la diffusent et la rediffusent, heure après heure pour le "descendre"», car ils veulent influencer le peuple américain dans leur vote», a estimé Melania Trump.

«Tout a été organisé pour lui faire mal, pour faire du mal à sa candidature», a jugé Mme Trump.

Lors d'un rassemblement électoral dans le New Hampshire, samedi, le magnat de l'immobilier avait lancé: «L'élection est truquée par des médias corrompus qui mettent en avant des allégations complètement fausses et des mensonges éhontés afin de faire élire» Hillary Clinton, la candidate démocrate.

Il faisait allusion à une série d'accusations de comportements déplacés portées récemment contre lui par plusieurs femmes et remontant à une ou plusieurs décennies.

«Mon mari est quelqu'un de gentil, et c'est un gentleman, il ne ferait jamais cela», forcer des femmes à des relations sexuelles non consenties, a-t-elle encore assuré.

Avec son interview à CNN et une autre accordée à la chaîne Fox News, c'est la première fois que l'épouse du candidat républicain s'exprime depuis la révélation de l'enregistrement.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos