Agence QMI

Floride: un Québécois battu à coups de barre de fer

Floride: un Québécois battu à coups de barre de fer

L'agression s'est produite dans une station-service d'une banlieue de Fort Lauderdale. Photo Fotolia

FORT LAUDERDALE, Floride - La Floride est devenue un endroit trop dangereux pour un Québécois de 81 ans, qui a été victime d'une sauvage agression dimanche dernier dans une station-service d'une banlieue de Fort Lauderdale.

Douglas Brochet, un résident de la Gaspésie, a reçu quatre coups de barre de fer à la tête.

«Je n'ai jamais été capable de me défendre, car l'attaque m'a surpris. J'ai reçu au moins quatre coups à la tête», a-t-il expliqué au réseau NBC de la région.

Les images de l'agression ont d'ailleurs été captées par une caméra de surveillance du dépanneur.

Après avoir fait le plein d'essence, M. Brochet a été attaqué par un jeune homme qui l'a suivi jusqu'à l'intérieur de la station-service, où l'octogénaire allait payer sa facture.

La femme de la victime a tenté de s'interposer, mais sans succès. «Je ne sais pas si j'ai dit quelque chose, mais je me disais : laisse mon mari», a raconté Fernande Giffard au Sun Sentinel.

Après s'être enfui, le suspect, Jovaughn Walker, 22 ans, a fait une autre victime environ une heure plus tard, dans un marché aux puces. Il a attaqué un homme avec un sabre de samouraï. L'attaque a été filmée.

L'agresseur de M. Brochet sera accusé de tentative de meurtre, de voies de fait, de possession simple de cannabis et de vol de voiture.

«Il a besoin d'aide»

M. Brochet, dont le visage tuméfié et couvert d'ecchymoses témoignait de la violence de l'attaque, faisait preuve de compassion pour son agresseur. «Il a besoin d'aide. On devrait le retirer de la société. Mais il est malade. Je veux que la société lui vienne en aide», a-t-il déclaré au Sun Sentinel.

M. Brochet et sa femme ont raconté avoir remarqué la présence d'un homme suspect qui portait un chapeau rouge et qui semblait les dévisager. Lorsque M. Brochet a commencé à faire le plein, l'homme lui a dit: votre œil est rouge». M. Brochet a alors répondu : «Oui, j'ai un œil rougi».

Lorsque Mme Giffard s'est dirigée vers le dépanneur de la station-service, Jovaughn Walker est arrivé derrière elle, l'a frappé dans le bas de la tête et a frappé son chapeau. Elle a alors décidé de rester à l'intérieur du dépanneur par mesure de sécurité, pendant que son mari continuait à faire le plein.
«Lorsque mon mari est arrivé, je lui ai dit en français: tu ferais mieux de surveiller cet homme». Quelques secondes plus tard, l'agresseur passait à l'acte.

M. Brochet et son épouse ont maintenant l'intention de vendre leur condo situé à Lauderdale Lakes et à mettre fin à leur traditionnel séjour en Floride durant la saison hivernale. «Nous allons rester au Canada», a indiqué M. Brochet au Sun Sentinel.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos