AFP

Le candidat républicain Rand Paul jette l'éponge

Le caucus de l'Iowa

Voir en plein écran

WASHINGTON - Rand Paul, candidat républicain à la primaire pour la présidentielle américaine, a annoncé mercredi qu'il mettait un terme à sa campagne, après des résultats décevants lors des premiers votes de l'Iowa lundi.

«Cela a été un honneur incroyable de mener une campagne pour la Maison-Blanche ancrée sur des principes. Aujourd'hui je vais m'arrêter là où j'ai commencé, prêt à défendre la cause de la Liberté», a-t-il notamment écrit dans un communiqué.

Le sénateur du Kentucky, 53 ans, se décrit lui-même comme un libertarien qui met en avant les libertés individuelles. Il avait été en pointe dans la lutte contre la récolte de renseignements par l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA), et avait ainsi une solide cote de popularité auprès des défenseurs des libertés et des libertariens.

Il avait été l'un des premiers à se lancer dans la course à la présidence et avait même brièvement été en tête des sondages il y a quelques mois.

Cependant, dans les «caucus» de l'Iowa lundi, les premiers votes populaires pour les primaires, il n'a rassemblé que 4,5 % des voix, terminant en cinquième position.

«Même si aujourd'hui je suspends ma campagne pour la présidence, la lutte est loin d'être terminée», reprend Rand Paul. «Je vais continuer à porter la torche de la Liberté au Sénat des États-Unis et j'espère avoir le privilège de représenter le peuple du Kentucky pour un nouveau mandat».

Après ce retrait il reste 10 candidats dans le camp républicain, et deux chez les démocrates. 

Avant lui, l'ancien gouverneur de l'Arkansas, Mike Huckabee, avait également annoncé qu'il renonçait à l'investiture républicaine dans la foulée du vote de l'Iowa.

Le prochain vote des primaires se déroulera mardi dans le New Hampshire.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos