AFP

Ouragan Alex : le Portugal lève l'alerte sur les Açores

Ouragan Alex : le Portugal lève l'alerte sur les Açores

Capture d'écran NOAA

LISBONNE - L'institut météorologique portugais (IPMA) a levé vendredi après-midi l'alerte sur l'archipel des Açores après le passage de l'ouragan Alex, phénomène météo exceptionnel en janvier mais n'ayant causé que des dégâts mineurs et rétrogradé depuis en tempête tropicale.

«Le centre de l'ouragan est passé à 20 kilomètres à l'est de l'île de Terceira», dans le groupe d'îles central de l'archipel, mais «le groupe oriental a été le plus fortement touché, par des rafales de vent ayant atteint 110 km/h», a précisé l'institut météorologique.

Alex a perdu en intensité en touchant terre sur l'île de Terceira à 13 h 15 GMT et a été rétrogradé en tempête tropicale, selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Il s'est éloigné depuis de l'archipel portugais. À 15 h GMT, il se trouvait à 55 km des Açores et se dirigeait vers le nord à une vitesse de 45 km/h, a précisé le centre national des ouragans (NHC) des États-Unis.

Alex devrait perdre ses caractéristiques de tempête tropicale dans la journée pour devenir une simple dépression.

Les services portugais de la protection civile ont relevé «la chute de quelques arbres et du toit de quelques maisons ainsi que des éboulements, essentiellement sur les îles du groupe oriental». Ces incidents «n'ont fait aucun blessé», selon un communiqué.

Par précaution, les écoles et les services publics avaient été fermés sur les îles du centre et de l'est, qui avaient été placées en vigilance rouge jeudi.

La compagnie aérienne régionale SATA a dû retarder une trentaine de vols, dont deux ont été purement et simplement annulés, clouant au sol 130 passagers.

Le centre de l'ouragan est passé entre les îles de Terceira et de Sao Miguel, les plus peuplées de l'archipel, qui comptent à elles deux près de 200 000 habitants.

La tempête tropicale Alex s'était transformée jeudi en ouragan, ce qui ne s'était pas produit à cette période de l'année depuis près de 80 ans, a souligné l'Agence américaine océanique et atmosphérique.

Selon les météorologues de la NOAA, il faut remonter à 1938 pour retrouver trace d'un ouragan se formant dans le courant du mois de janvier. La saison des ouragans dans l'Atlantique court habituellement de mai à novembre.

Des intempéries qui avaient frappé les Açores mi-décembre avaient fait un mort et trois blessés légers.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos