Shingo Ito
AFP

Japon: 14 morts dans un accident d'autobus

Japon: 14 morts dans un accident d'autobus

Photo Reuters

Shingo Ito

TOKYO - Quatorze personnes ont péri dans la nuit de jeudi à vendredi et 27 ont été blessées au Japon dans la chute d'un autocar transportant de nombreux jeunes partis skier, un accident qui est le plus meurtrier de ces 25 dernières années dans l'archipel.

Selon le quotidien à grand tirage Yomiuri, c'est la première fois depuis 1990 qu'un accident d'autobus fait plus de 10 morts.

Le véhicule, qui transportait 41 personnes de Tokyo vers une station de la préfecture centrale de Nagano, a quitté la route de montagne près de la ville touristique de Karuizawa, a précisé le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.

L'autocar descendait d'un col en pleine nuit, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police locale.

Le ministère des Transports a lancé une enquête et envoyé des inspecteurs sur place, et la police devrait mener des investigations auprès de l'agence de voyage de Tokyo qui organisait ce séjour.

Le conducteur et son remplaçant ont tous deux trouvé la mort dans l'accident, selon les forces de l'ordre. Ils étaient âgés de 65 et 57 ans, tandis que les passagers, pour la plupart des étudiants d'université, avaient entre 18 et 32 ans, selon les médias.

«L'autobus roulait à grande vitesse et prenait les virages d'une façon étrange», a déclaré à la chaîne publique NHK un survivant de 19 ans, blessé au visage et aux bras, qui a momentanément perdu connaissance au moment du drame. «Je suis revenu à moi et j'ai alors vu de nombreuses personnes transportées sur des brancards. Je me sens très triste et je ne peux pas encore réaliser ce qui est arrivé».

«J'ai entendu des personnes crier "oh non, oh non" et à ce moment-là le bus a heurté la glissière de sécurité. Il y avait des blessés partout. C'était une scène insoutenable», a confié un autre jeune de 22 ans.

«Je me suis réveillé après le choc, je ne savais pas ce qui s'était passé mais j'ai ensuite constaté que le bus était totalement détruit», a poursuivi un troisième, âgé de 23 ans.

Mode de transport populaire

Les causes du drame restaient encore indéterminées, mais le car a emprunté une route différente de celle prévue, d'après l'agence organisatrice.

Les chaînes de télévision montraient des images du véhicule renversé dans des bois en contre-bas de la route, le pare-brise brisé. La glissière de sécurité de la route a été défoncée par le véhicule.

En raison de son coût très inférieur à celui du train et du fait qu'ils circulent aussi de nuit, les autocars sont un mode de transport apprécié, notamment par les jeunes Japonais. 

Ces dernières années, plusieurs drames de ce type ont eu lieu dans l'archipel dont certains dus à l'assoupissement du conducteur, ce qui a suscité de nombreux débats et forcé les autorités à imposer de nouvelles modalités de contrôle.

En avril 2012, un accident similaire avait tué sept personnes, sonnant alors le signal d'alarme sur les conditions de travail des conducteurs d'autocars. Le chauffeur, qui avait effectué de nombreux trajets vers le parc à thème Tokyo Disney Resort, s'était endormi et l'autocar avait percuté le mur d'insonorisation le long des voies autoroutières.

Un autre grave accident de la circulation avait choqué le pays en décembre de la même année, lorsque neuf personnes étaient décédées, piégées à l'intérieur du tunnel de Sasago, à environ 80 km de Tokyo, qui s'était en partie brutalement effondré. 

Des enquêtes avaient ensuite été diligentées dans toutes les constructions du même type pour tenter de détecter d'éventuelles anomalies.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos