Agence QMI

États-Unis : deux réfugiés arrêtés et soupçonnés de terrorisme

États-Unis : deux réfugiés arrêtés et soupçonnés de terrorisme

Photo Archives / Agence QMI

Deux réfugiés palestiniens nés en Irak ont été arrêtés aux États-Unis, l'un en Californie et l'autre au Texas, pour des motifs reliés au terrorisme.

Les hommes ont été interpellés à Sacramento et à Houston, ont indiqué jeudi les autorités américaines. Les corps policiers des deux régions n'ont pas fait de lien entre les deux arrestations.

La police de Sacramento a mis la main au collet de Aws Mohammed Younis Al-Jayab, âgé de 23 ans. Le jeune homme, arrivé aux États-Unis en 2012, aurait fait une fausse déclaration concernant ses liens avec des organisations terroristes. Le suspect se serait également rendu en Syrie entre 2013 et 2014 pour combattre auprès de groupes terroristes.

Il devait comparaître ce vendredi et pourrait être condamné à une peine d'un maximum de huit ans de prison.

Omar Faraj Saeed Al Hardan, 24 ans, a été arrêté par la police de Houston qui l'accuse d'avoir fourni du matériel et des ressources au groupe armé État islamique. Il aurait également fait de fausses déclarations en lien avec le terrorisme international.

Le corps policier a indiqué par communiqué que le suspect devait comparaître ce vendredi et pourrait faire face à plusieurs peines d'emprisonnement, allant de 8 à 25 ans, pour les accusations portées contre lui.

Al Hardan habite aux États-Unis depuis 2009.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos