AFP

Nouvel An: deux morts et 384 blessés aux Philippines

Nouvel An: deux morts et 384 blessés aux Philippines

Un homme tente d'éteindre un gigantesque incendie dans un bidonville de Manille, le 1er janvier 2016. Photo Czar Dancel / Reuters

MANILLE, Philippines - Des balles perdues et des feux d'artifice mal contrôlés ont fait deux morts et des centaines de blessés aux Philippines où un lourd bilan humain noircit chaque année des célébrations débridées du Nouvel An.

Beaucoup de Philippins sont convaincus qu'un maximum de bruit lors des festivités de fin d'année permet d'éloigner les mauvais esprits, d'où l'usage massif de feux d'artifice, de pétards et les coups de feu, tirés en théorie en l'air.

Cette année, deux personnes ont péri, et 384 autres ont été blessées, dont 380 à cause de feux d'artifice, selon le bilan communiqué vendredi par les autorités.

Un homme en état d'ébriété est mort en prenant dans ses bras un pétard géant, au moment où il s'apprétait à exploser, a déclaré la secrétaire à la Santé, Janet Garin. «Il était tellement imbibé qu'il a pris le pétard dans ses bras, sa machoire a été pulvérisée», a-t-elle dit.

De nombreux hôpitaux du pays ont dû traiter des personnes parfois amputées par des explosions similaires.

Dans un bidonville de Manille, un pétard a provoqué un incendie qui s'est rapidement propagé, a déclaré le porte-parole des pompiers, Renato Marcial.

Les flammes ont détruit de nombreuses bicoques, faisant 3000 sans-abri, a indiqué un responsable municipal, Johnny Yu.

Une femme de 65 ans a péri après avoir été victime d'une attaque cardiaque en voyant sa maison se consumer.

En 2014, 354 blessés avaient été recensés lors des festivités du Nouvel An.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos