AFP
AFP

UE: 1,4 G d'euros d'aide à l'Afghanistan

UE: 1,4 G d'euros d'aide à l'Afghanistan

Malgré des améliorations durant la dernière décennie, le pays reste dépendant de l'aide humanitaire.Photo Javed Tanveer / AFP

AFP

Dernière mise à jour: 11-10-2014 | 06h28

BRUXELLES - La Commission européenne a annoncé samedi l'octroi d'une aide supplémentaire de 1,4 milliard d'euros sur la période 2014-2020 pour aider au développement de l'Afghanistan.

Ces fonds doivent être affectés en priorité à des secteurs «vitaux pour la croissance et la stabilité sociale de l'Afghanistan» comme l'agriculture et le développement rural, la santé et le renforcement des institutions démocratiques, explique la Commission.

Ce programme de développement a été signé vendredi en marge des réunions annuelles de la Banque mondiale et du FMI à Washington, entre le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs, et Hazrat Omar Zakhilwal, le conseiller pour l'économie nationale du président afghan Ashraf Ghani.

«L'argent ira là où les besoins sont les plus pressants et où il sera le plus efficace», a souligné M. Piebalgs dans un communiqué. «Nous espérons que ces financements créeront les conditions nécessaires à l'amélioration des moyens d'existence des Afghans à travers des créations d'emplois, le renforcement des institutions afghanes et en permettant à la population afghane de mieux faire entendre sa voix», a-t-il ajouté.

Espoir dans le nouveau gouvernement

Il a également salué la formation du gouvernement d'union nationale afghan, soulignant que l'UE avait hâte de connaître les détails de son programme de réformes. «En ligne avec d'autres donateurs, l'UE réservera 20% de son financement à l'encouragement de ces réformes».

L'aide se décomposera comme suit: 337 millions d'euros pour l'agriculture et le développement rural, 274 millions d'euros pour le secteur de la santé, 319 millions d'euros pour la professionnalisation de la police et le renforcement de l'état de droit, 163 millions d'euros pour la démocratisation du pays à travers un renforcement du contrôle de l'action du gouvernement par le Parlement, les médias et la société civile sur l'action du gouvernement.

Restent 300 millions d'euros qui seront utilisés comme «éléments incitatifs» et ne seront déboursés qu'en fonction des progrès réalisés au regard de critères définis par l'Union européenne lors de la conférence de Tokyo de 2012 sur l'aide internationale à l'Afghanistan.

Cette aide s'inscrit dans le cadre d'une enveloppe globale de 19,6 milliards d'euros d'aide européenne au développement pour la période 2014-2020. L'UE est en train de définir, comme pour l'Afghanistan, des programmes de coopération pour d'autres pays d'Amérique latine, d'Asie et d'Afrique.




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos