Le blizzard fait sept morts dans le nord-est


Brigitte Dusseau

NEW YORK - Le nord-est des États-Unis enfoui sous la neige a lentement redémarré samedi après un blizzard qui a paralysé les transports, privé d'électricité plus de 650 000 foyers et fait au moins sept morts.

La neige est tombée en abondance sur la Nouvelle Angleterre vendredi et samedi, avec des rafales de vent dépassant parfois les 130 km/h.

Mais à New York «le pire a été évité» selon le maire Michael Bloomberg, et les vols ont pu reprendre progressivement dès samedi matin dans les aéroports de la plus grande ville américaine, avec encore cependant des centaines de vols annulés.

Il est tombé 101 cm de neige à Hamden (Connecticut), où les autorités ont confirmé quatre morts dans l'État, 83 cm à Gorham (Maine), 76 cm à Upton (New York) et 55 cm à Boston, la capitale du Massachusetts, selon la météo nationale.

Aussi sur Canoe.ca

L'aéroport Logan de Boston est resté fermé quasiment toute la journée.

Les vols à l'arrivée devaient reprendre en soirée, les départs dimanche.

«Nous avons encore beaucoup à faire, mais jusqu'à présent nous avons bien résisté à la tempête», a déclaré le maire de Boston Thomas Merino, qui a levé l'alerte au blizzard en début d'après-midi.

Le gouverneur Deval Patrick a également levé l'interdiction de circuler en voiture, mais appelé ses administrés à la patience, soulignant les énormes quantités de neige à déblayer. «Cela va prendre du temps», a-t-il déclaré.

Dans le Connecticut, le gouverneur Dan Malloy a également levé une interdiction similaire, tout en conseillant aux habitants de rester chez eux pour faciliter le déneigement.

Le blizzard a notamment privé d'électricité quelque 400 000 foyers dans le Massachusetts, 34.000 dans le Connecticut, et 187.000 dans le Rhode Island, où il est tombé par endroits jusqu'à 65 cm de neige.

Le pire a été évité à New York

Plus de 2000 vols ont encore été supprimés samedi, dont 1400 concernaient New York ou Boston. La situation devrait revenir à la normale dimanche, selon le site spécialisé FlightAware.com.

À New York, où le souvenir de l'ouragan Sandy fin octobre reste à vif, le «pire a été évité», s'est réjoui le maire. «Nous avons eu de la chance», a-t-il ajouté.

Il est tombé 29 cm de neige à Central Park et 30 cm à l'aéroport de LaGuardia. Mais le soleil est revenu à la mi-journée, pour la plus grande joie des familles qui ont envahi les parcs avec luges et appareils photo.

La Fashion Week a accueilli avec soulagement la fin de la tempête, au troisième jour des défilés.

Celle-ci a fait au moins sept morts : un piéton de 74 ans percuté par une voiture dont la conductrice avait perdu le contrôle à Poughkeepsie (New York), un homme dont le véhicule s'est écrasé contre un arbre à Auburn (New Hampshire). Un enfant de 11 ans est aussi mort à Boston dans la voiture qu'il venait de dégager avec son père, victime d'émissions de monoxyde de carbone.

Dans le Connecticut, une octogénaire a été tuée à Prospect par une voiture alors qu'elle déneigeait les abords de sa maison. Un homme de 53 ans a été retrouvé mort enfoui sous la neige à Bridgeport, un autre de 49 ans est décédé à Shelton après avoir déneigé, et un septuagénaire est mort après avoir glissé devant chez lui à Danbury.

La tempête s'est éloignée vers le nord samedi. Sa rencontre avec une autre perturbation au Canada a provoqué de violentes chutes de neige en Nouvelle-Ecosse, au Nouveau-Brunswick et dans l'Ile-du-Prince-Edouard.

En Nouvelle-Ecosse, environ 5000 foyers étaient privés d'électricité.

La plupart des vols en partance d'Halifax ont été annulés.



Vidéos

Photos