Un C-17 des Forces canadiennes part en renfort

Mali

 Photo Fotolia

OTTAWA - La mission des Forces canadiennes, dont l'objectif est d'emmener des soldats français et de l'équipement militaire au Mali pour combattre des rebelles islamistes, a été lancée, mardi, avec le décollage d'un appareil C-17 depuis la base des Forces canadiennes à Trenton, en Ontario.

Bien que la mission soit de courte durée, une semaine, et que les Canadiens se tiendront à l'écart de toute bataille, le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, a indiqué qu'il y a néanmoins du danger.

«Il y a de l'imprévisibilité lorsqu'un conflit a lieu, mais nous n'avons pas l'intention de nous rendre près de la zone de conflit», a précisé le ministre, mardi.

Le début de la mission a été retardé d'environ quatre heures en raison d'un problème mécanique sur l'avion qui devait s'envoler vers la France. Les 35 membres d'équipage ont été dans l'obligation d'embarquer dans un autre C-17.

La France a déployé 750 soldats au Mali. Le pays songe à accroître ses effectifs militaires à 2500 membres.

Les forces militaires françaises poursuivent leurs bombardements contre les positions des extrémistes islamistes qui menacent d'envahir l'ensemble du pays.

Les États d'Afrique de l'Ouest préparent l'envoi de 3300 militaires dans le cadre d'une mission approuvée par les Nations Unies.


Vidéos

Photos