Fusillade dans une école du Connecticut: 20 enfants tués

États-Unis - Fusillade dans une école du Connecticut: 20 enfants tués

Des enfants sont sous le choc après la fusillade.Photo Michelle McLoughlin / Reuters

Agence QMI

Dernière mise à jour: 14-12-2012 | 15h31

NEWTOWN, Connecticut - Vingt enfants et six adultes ont été tués dans la fusillade survenue vendredi matin dans une école de Newtown, au Connecticut, selon le bilan des autorités américaines.

Dix-huit enfants sont morts sur les lieux du crime, et le décès de deux autres a été constaté à l'hôpital, a confirmé, en fin d'après-midi vendredi, le lieutenant Paul Vance, de la police d'État du Connecticut. «Six adultes sont morts sur la scène du crime», a-t-il ajouté.

Le décès du suspect a aussi été confirmé, ainsi que celui d'une autre personne, sa mère, dont le corps a été retrouvé dans un appartement à Newton, ce qui porte à 28 le nombre total de morts reliées à cette tragédie.

Le présumé tireur a été identifié par trois responsables de la police comme étant Adam Lanza, âgé de 20 ans, a rapporté CNN. Les autorités ont interrogé son frère aîné, Ryan, qui n'est pas considéré comme suspect dans cette affaire.

Aussi sur Canoe.ca

Un enquêteur a identifié la victime de l'appartement comme étant Nancy Lanza, qui enseignait à l'école même où a eu lieu la tragédie.

Par ailleurs, les autorités locales ont fait savoir qu'elles travaillaient en collaboration notamment avec le personnel médical, pour identifier les victimes. «Nous allons remuer ciel et terre», a indiqué le policier.

La fusillade s'est produite à l'école Sandy Hook de la petite ville de Newtown, à 128 kilomètres de New York. Les forces policières se sont rendues sur les lieux vers 9h40, dans cette école qui accueille quelque 600 élèves de niveau primaire.

Le suspect aurait pénétré en matinée à l'intérieur de l'école primaire. Il aurait d'abord eu une brève altercation, après quoi il a ouvert le feu. Trois armes ont été retrouvées sur les lieux du crime, soit deux pistolets, un Glock et un Sig Sauer, ainsi qu'un fusil semi-automatique Bushmaster. Selon un officier mêlé à l'enquête, les armes avaient été achetées en toute légalité par la mère du présumé tueur.

Cet officier a aussi indiqué que le présumé tueur se serait lui-même donné la mort. Le lieutenant Vance n'a pas confirmé cette information, mais a précisé qu'une autopsie déterminera la cause de sa mort, ajoutant que les policiers n'avaient jamais tiré en direction du présumé tueur.

Alertés, les policiers ont rapidement évacué l'école et les enfants ont été mis en sécurité, a fait savoir le lieutenant Paul Vance. «L'établissement a été fouillé entièrement, a-t-il dit [...] La scène a été sécurisée.»

M. Vance a ajouté que «l'équipe criminelle de la police de l'État, la police de Newtown, le procureur de Danbury et plusieurs agences travaillent ensemble pour répondre à toutes les questions qui entourent cette tragédie».

Le gouverneur de l'État du Connecticut, Dannel P. Malloy, s'est rendu sur place pour rencontrer les familles. Accompagné d'élus et d'officiels de la région, il a indiqué que le «diable avait visité» cette communauté. «On ne peut jamais être préparé à ce qui s'est passé à cette école», a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.



Vidéos

Photos