«Très mauvais signal» à la communauté internationale

Iran/missiles - «Très mauvais signal» à la communauté internationale

Manoeuvres navales iraniennes dans la région du détroit d'Ormuz.© AFP PHOTO/JAMEJAMONLINE/EBRAHIM NOROOZI

PARIS - La France considère que les essais iraniens de missiles de croisière lors de manoeuvres navales dans la région du détroit d'Ormuz, constituent «un très mauvais signal adressé à la communauté internationale», a indiqué lundi le ministère des Affaires étrangères.

Aussi sur Canoe.ca

«Nous regrettons le très mauvais signal adressé à la communauté internationale par les derniers essais de missiles annoncés par l'Iran, dans le cadre des exercices militaires actuellement menés par ce pays», a déclaré Bernard Valero, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse.

«Nous rappelons que le développement par l'Iran d'un programme balistique constitue un motif de grande inquiétude pour la communauté internationale. C'est la raison pour laquelle la résolution 1929 interdit à l'Iran de poursuivre toute activité sur des missiles balistiques capables d'emporter une charge nucléaire», a ajouté M. Valero.

Paris réitère également «la nécessité de maintenir un climat propice au respect de la liberté de circulation dans les détroits», après les menaces iraniennes ces derniers jours de fermer le détroit d'Ormuz en cas de sanctions contre ses exportations pétrolières, agitées par les Etats-Unis et certains pays européens.

La France considère par ailleurs que les mesures adoptées cette fin de semaine par les Etats-Unis, renforçant les sanctions contre la Banque centrale iranienne, «vont dans le bon sens».

Bernard Valero a rappelé que le 21 novembre, le président Nicolas Sarkozy avait proposé de geler les avoirs de la Banque centrale d'Iran et d'interrompre les achats de pétrole iranien, pour protester contre la dimension militaire du programme nucléaire iranien, évoquée par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans son dernier rapport.

«Dans un cadre européen, les discussions se poursuivent afin de mettre en oeuvre rapidement (ces) propositions. Ces discussions avancent bien», a ajouté M. Valero.


Vidéos

Photos