AFP

Obama va s'exprimer sur l'abaissement de la note des USA

Dette | États-Unis - Obama va s'exprimer sur l'abaissement de la note des USA

Barack Obama© SAUL LOEB / AFP

Dernière mise à jour: 08-08-2011 | 13h14

WASHINGTON - Barack Obama s'apprêtait lundi à faire une déclaration au sujet de l'abaissement de la note de la dette américaine par l'agence de notation financière Standard and Poor's, ont annoncé des responsables américains.

Il doit également évoquer au cours de son allocution la chute d'un hélicoptère de l'Otan en Afghanistan samedi, qui a fait 38 morts dont 30 Américains, en majorité des membres des forces spéciales.

Le président américain devait s'exprimer à 13 h 30, sur fond de chute des bourses du monde entier après l'annonce vendredi soir de la dégradation de la note de la dette américaine, de AAA à AA+, et de craintes des marchés face à la crise de la dette en Europe.

L'annonce du passage de la note «AAA» à «AA+», qui était attendu, intervient aussi au moment où les questions vont bon train sur les chances de M. Obama dans la course à la réélection en 2012, alors qu'il fait déjà face à une économie en berne et à une cote de popularité déclinante.

Le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, a sévèrement critiqué l'agence de notation Standard and Poor's, qui a selon lui «émis un jugement terriblement mal avisé».

«Ils ont fait preuve d'un manque effarant de connaissances sur les mathématiques fondamentales du budget des États-Unis. Et je pense qu'ils ont tiré exactement la mauvaise conclusion», a-t-il déclaré sur la chaîne NBC.

Le week-end a aussi été l'occasion de débats féroces au sein de la classe politique de Washington, parlementaires démocrates et républicains se rejetant mutuellement dimanche la responsabilité de l'abaissement de la note, malgré le message d'unité lancé par la Maison Blanche aux responsables politiques.

Le sénateur démocrate John Kerry a estimé que l'abaissement de la note était la conséquence des tentatives de blocage de certains républicains lors des débats sur le relèvement du plafond de la dette.

«Cet abaissement de note, c'est celui du tea party», a-t-il lancé à l'endroit du mouvement ultraconservateur. «Ce dont nous avons besoin ici à Washington, c'est d'arrêter nos empoignades», a-t-il dit.

Riposte immédiate du sénateur républicain John McCain: «Je suis d'accord sur le fait que notre système souffre de dysfonctionnements, mais qui viennent en bonne partie de l'échec du président à diriger le pays».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos