AFP

Deux ans après sa suspension, le Honduras est de retour

Organisation des États américains - Deux ans après sa suspension, le Honduras est de retour

La ministre colombienne des Affaires étrangères Maria Angela Holguin, a invité les représentants du gouvernement hondurien à occuper le siège laissé vide depuis 2009.© Jim WATSON / AFP

WASHINGTON - L'Organisation des États américains (OEA) a décidé mercredi de réadmettre en son sein le Honduras, suspendu de l'organisation il y a près de deux ans à la suite du coup d'État qui avait chassé le président Manuel Zelaya du pouvoir.

La résolution qui décide de « la levée, avec effet immédiat, de la suspension du droit de participation de l'État du Honduras » à l'OEA a été adoptée par 32 des 33 pays-membres de l'organisation dont le siège est à Washington. Seul l'Équateur a voté contre la réintégration du Honduras.

Les représentants du gouvernement de Rafael Correa ont voté contre, car Quito considère « que les conditions propices et suffisantes au retour (du Honduras à l'OEA) ne sont pas réunies ».

La représentante de l'Équateur, Maria Isabel Salvador, a pointé du doigt les violations des droits de l'homme et l'absence de sanctions contre les auteurs du coup d'État du 28 juin 2009.

Immédiatement après le vote, la présidente de l'assemblée générale extraordinaire, la ministre colombienne des Affaires étrangères Maria Angela Holguin, a invité les représentants du gouvernement hondurien, emmenée par la ministre Maria Antonieta Guillen, à occuper le siège laissé vide depuis le 4 juillet 2009 et la suspension du Honduras.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos