Nik Wallenda réussit sa traversée


avec AFP

NIAGARA FALLS, Ontario – Des dizaines de milliers de touristes, des millions de téléspectateurs et les représentants de plus de 150 médias ont assisté vendredi soir à la traversée des chutes du Niagara par Nik Wallenda, funambule de 33 ans. Ses trois enfants de 9, 11 et 14 ans figuraient parmi les spectateurs.

À 22 h 17, le funambule a débuté sa traversée de 550 mètres des États-Unis vers le Canada sur un fil de cinq centimètres de diamètre, à une hauteur de 60 m au dessus des chutes bouillonnantes. Le câble était tendu entre deux grues, dans le parc Niagara du côté canadien et sur Goat Island dans l'État de New York.

Présenté devant une foule de 120 000 curieux et en direct à la télévision au bénéfice de 400 millions de téléspectateurs, l'exploit a pris fin à 22 h 41. Tout le long, Nik Wallenda était relié par oreillette à son père, funambule retraité.

Personne n'avait tenté la traversée des chutes les plus puissantes d'Amérique du Nord depuis la fin du 19e siècle, alors que 14 acrobates avaient tenté et parfois réussi le pari, jusqu'à ce que toute traversée soit interdite. Mais ils l'avaient fait en contrebas des chutes, dans un secteur beaucoup plus calme.

Depuis la tendre enfance

Septième génération d'une famille d'artistes de cirque, dont certains sont morts en exerçant leur art, Wallenda, Américain résidant en Floride, était parfaitement décontracté à quelques heures de l'événement.

«C'est ce que je fais depuis que j'ai deux ans, c'est mon travail, c'est naturel», avait-il expliqué quelques heures avant la traversée.

Pour la première fois de sa carrière, il portait un harnais de sécurité, à la demande de son principal commanditaire, la chaîne de télévision ABC.

En autorisant Nik Wallenda à marcher sur un fil de fer à travers la gorge des chutes du Niagara, la Commission des parcs du Niagara était allée à l'encontre d'une politique qui interdit les cascades aux chutes Niagara. La commission des parcs permettra désormais «une cascade qualifiée» tous les 20 ans.

De son côté, l'État de New York avait adopté l'an dernier une exemption à son interdiction des cascades pour permettre au funambule d'utiliser Goat Island du côté américain comme un des points d'extrémité de la traversée.


Ringo Starr avait promis de regarder Nik Wallenda à l'œuvre

L'ex-Beatles Ringo Starr, qui se produisait vendredi soir à l'hôtel casino Fallsview de Niagara, a dit lors d'une entrevue accordée à l'Agence QMI qu'il regarderait Nik Wallenda à l'œuvre d'une des fenêtres de son hôtel lorsqu'il a en a appris davantage sur les conditions de la traversée, le musicien de 71 ans a eu une vive réaction. «Vous plaisantez? Avec un harnais? Je pourrais le faire moi-même!» a-t-il dit en plaisantant.


Vidéos

Photos