Cédérick Caron
Agence QMI

Agrile du frêne: Le problème s'amplifie à Montréal

Agrile du frêne: Le problème s'amplifie à Montréal

Les arbres atteints doivent être coupés.Photo Archives / Agence QMI

Cédérick Caron

MONTRÉAL - La maladie de l'agrile du frêne, qui affecte l'arbre du même nom, a pris de l'ampleur l'an dernier. Le dépistage de la dernière année a permis d'identifier près de 572 feuillus infestés contrairement à 205 il y a un an.

En 2015, Montréal investira 5,1 millions $ dans la lutte à ce parasite.

Cette somme fait partie d'une enveloppe de 12,9 millions $ consacrée à la forêt urbaine pour cette année.

300 000 arbres

«Les ressources sont limitées, mais je suis heureux», a commenté le responsable des espaces verts au comité exécutif, Réal Ménard qui explique que Montréal a pratiquement quadruplé les investissements dans ce secteur. En plus de combattre l'agrile par des injections et des coupes, la Ville prévoit planter 300 000 arbres d'ici 2025.

Une mesure suffisante pour compenser la perte des frênes abattus selon M. Ménard.
Impossible toutefois de savoir pourquoi, en un an, rien n'a encore été déployé pour freiner la menace chez les arbres plantés sur des terrains privés.

Questionné à ce sujet, Réal Ménard s'est réfugié derrière le projet de règlement d'agglomération qui devrait être présentée «dans les prochains jours» et devrait couvrir cet aspect.

Ce règlement est attendu depuis le mois de juin dernier.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos