Des milliers de clients privés d'électricité

Dernière mise à jour: 31-01-2013 | 15h52

MONTRÉAL - Le temps doux qu'a connu une bonne partie du Québec au cours des derniers jours a graduellement cédé sa place jeudi à des températures plus froides, non sans passer par des épisodes de vents violents qui ont déferlé toute la journée sur une bonne partie de la province.

Le vent soufflait jeudi matin dans la région de Montréal à 70 km/h, avec des rafales frisant les 100km/h. La vitesse du vent avait diminué en après-midi à 54 km/h, avec des rafales atteignant 70 km/h.

Ces vents violents ont causé de nombreux dégâts un peu partout, mais également des bris aux équipements d'Hydro-Québec.

Aussi sur Canoe.ca


Des dizaines de milliers de pannes sont survenues dans les Laurentides, en Montérégie, dans la région de Lanaudière, à Montréal, dans le Centre-du-Québec, dans la région de la Capitale-Nationale et Chaudières Appalaches.

Selon le site internet de la société d'État, des déclenchements de disjoncteurs étaient à l'origine des coupures de courant. Les équipes d'Hydro-Québec étaient à pied d'œuvre pour rétablir le courant.

Des cheminées risquent de s'effondrer

Des cheminées situées au sommet du CHUM, en plein centre-ville de Montréal, ont même menacé de s'effondrer. Les employés de l'établissement de santé ont dû sécuriser ces pièces d'équipements en les attachant au sommet. Un périmètre de sécurité a été établi autour de l'édifice dans le secteur de la rue St-Denis et Viger.

À Québec, le vent a arraché les toitures de deux immeubles à logement dans le quartier Limoilou, de même qu'une partie de la toiture d'un entrepôt de la rue Bouvier, dans Lebourgneuf, près de l'autoroute 40. C'est sans compter les abris d'auto emportés par le vent.
Les pompiers de Québec ont d'ailleurs vécu leur pire journée depuis longtemps avec des dizaines d'appels d'urgence pour des structures rendues dangereuses.

Le vent a également forcé le ministère des Transports à fermer une voie de circulation du pont Pierre-Laporte, en direction sud. On a mesuré sur le pont des rafales de 100 à 120 km/h, avec une pointe de 127 km/h jeudi après-midi.

Sur le pont Laviolette, à Trois-Rivières, des véhicules de Transport Québec ont ralenti volontairement la circulation en raison des forts vents.

Le redoux et la pluie ont aussi fait gonfler le débit des rivières. La Sécurité civile surveillait certaines rivières de la région de Chaudière-Appalaches mais le tout devait revenir à la normale avec l'arrivée du temps froid.

Le mercure devrait osciller, vendredi, entre -10 et -20 degrés Celsius. Ces températures plus saisonnières devraient se maintenir pour toute la fin de semaine.


Vidéos

Photos