Les écologistes en colère contre Lucien Bouchard

Gaz

Lucien Bouchard, le président de l'Association pétrolière et gazière du Québec. Photo archives / Agence QMI

MONTRÉAL - L'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique estime que Lucien Bouchard, le président de l'Association pétrolière et gazière du Québec, manque de respect envers les écologistes et la ministre des Ressources naturelles.

L'Association juge que certains propos tenus par Lucien Bouchard lors du congrès de l'Association pétrolière et gazière en début de semaine «tournent en ridicule» les gens qui s'opposent au développement du gaz de schiste.

Selon l'Association, M. Bouchard aurait dit que les voyages organisés par des écologistes pour voir des puits qui n'ont pas donné les résultats souhaités aux États-Unis ne sont pas la réalité et que les écologistes se servent de ce qu'ils ont vu pour dénigrer l'industrie.
L'AQLPA affirme que les études et les témoignages se multiplient sur les problèmes reliés à l'exploitation du gaz de schiste.

Aussi sur Canoe.ca

«En plus de nier ces problèmes, M. Bouchard sème la confusion quand il déforme les chiffres en parlant de 30% d'intégration du gaz de schiste en provenance de l'Ouest, alors que l'Office national de l'énergie parle plutôt de 4%, a indiqué André Bélisle, président de l'AQLPA.

Le site de l'industrie Gaz naturel canadien mentionne même que la production à grande échelle n'est pas encore une réalité au Canada.»

L'Association est d'avis que le mandat de M. Bouchard est de convaincre la population que le gaz de schiste est dans l'intérêt des Québécois et qu'il est «grassement payé pour le faire».
Le président de l'AQLPA affirme qu'à titre d'ancien premier ministre, M.Bouchard devrait prendre acte de récents sondages sur ces questions.

«Le Québec doit donc miser sur les énergies renouvelables et respectueuses de l'environnement et des gens», a conclu André Bélisle.


Vidéos

Photos