La Suède promet 500 M$ pour les pays en voie de développement

Changement climatique - La Suède promet 500 M$ pour les pays en voie de développement

L'investissement nécessaire à l'adaptation des pays en voie de développement se situerait entre 10 et 100 milliards de dollars américains par année. © Corbis


Virginie Roy

La Suède a promis de fournir 500 M$ afin d’aider les pays en voie de développement à préparer, prévoir et maîtriser les effets du changement climatique. Mais selon l'Institut de Stockholm pour l'environnement, la somme récoltée est largement insuffisante pour financer les efforts d'adaptation.

La Suède a fait l’annonce de ce don lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de Poznan, en Pologne, qui prenait fin vendredi dernier. Or, si les contributions de la Suède semblent considérables, elles restent insuffisantes pour répondre aux besoins d'adaptation des pays en voie de développement.

En effet, des études indépendantes publiées l'an dernier par la Banque Mondiale, Oxfam, le programme des Nations Unies pour le développement et le secrétariat des Nations Unies pour le changement climatique montrent que l'investissement nécessaire à l'adaptation des pays en voie de développement se situerait entre 10 et 100 milliards de dollars américains par année.

Les pays en voie de développement payent donc pour les émissions de gaz à effet de serre des pays riches. Par exemple, toute l'Afrique génère moins de 3 % des émissions mondiales de gaz carbonique (CO2) à ce jour alors que la Suède génère à elle seule près de 0,37 %. Les États-Unis, quant à eux, génèrent près de 29 % des émissions mondiales à ce jour.

Marché du carbone

Afin de collecter les sommes nécessaires pour le financement de l'adaptation aux changements climatiques, la Suède prévoit mettre aux enchères des droits d'émission pour l'industrie, et d'utiliser une partie de ces produits pour soutenir les efforts d'adaptation des pays en voie de développement.

La Norvège ainsi que l’Allemagne ont également soumis une proposition aux négociations internationales sur le changement climatique du même type.

Rappelons que la Suède est le seul pays européen, pour le moment, à avoir promis une contribution, soit 5,5 M$, à l'Alliance mondiale contre le changement climatique de l'Union européenne. Le pays a également promis 600 M$ au fonds d'investissement sur le climat de la Banque Mondiale.


Vidéos

Photos