Concordia lance un des plus importants systèmes de compostage du Québec

Groupe R4 - Concordia lance un des plus importants systèmes de compostage du Québec

Les installations de compostage aménagées aujourd’hui par l’université Concordia permettront de composter 100 tonnes de matières organiques par année. © Concordia University


Virginie Roy

Concordia lance aujourd’hui son tout nouveau système de compostage à grande échelle, ce qui fera de l’université le seul établissement (public ou privé) au Québec à recueillir autant de déchets organiques et à les composter sur place. D'ici cinq ans, c’est donc près de 100 tonnes de déchets organiques qui seront compostées annuellement évitant ainsi l'émission de deux tonnes de GES.

Alors que plusieurs projets de petite envergure étaient déjà effectifs sur le campus de l’Université Concordia, le groupe R4 accroît aujourd’hui ses activités par l’installation d’un nouveau système de compostage à grande échelle sur le campus de Loyola. Ce système permettra de composter 65% des déchets organiques produits par l’université, tel que recommandé par la Politique Québécoise de Gestion des Matières Résiduelles. À la différence des autres projets, les installations de compostage du campus Loyola sont extérieures afin de permettre une capacité de stockage supérieure aux bacs traditionnels, d’une capacité d’environ 25m3.

L’objectif de ce nouveau projet est de composter 100 tonnes de matières organiques par année, d’ici cinq ans, minimisant ainsi les impacts environnementaux liés au transport des déchets et à leur enfouissement. R4 Compost prévoit produire entre 30 et 50 tonnes de compost annuellement, ce qui servira entièrement à entretenir la plupart des aménagements verts de l’université.

L’université Concordia enfouit approximativement 650 tonnes de déchets annuellement. Selon une caractérisation des déchets réalisée par le groupe R4 en 2005, près de 20% des déchets de l’université sont biodégradables. Dans les cuisines et les cafétérias, la proportion de matière biodégradable dans les ordures grimpe à près de 60% (données de 2006).

Des projets pilotes

Depuis 2005, R4 a implanté deux sites de compostage sur chacun des deux campus de l’université. En tout, 10 tonnes de restants d’aliments et de marc de café ont été collecté de quatre cuisines et cafés présents sur le campus Sir George William au centre-ville (Java U Café et Cafeteria du Hall de Chartwells) et sur le campus Loyola dans Notre-Dame-de-Grâce (Science Café et Centre de la Petite Enfance les P’tits Profs).

L’installation de compostage situé dans une serre sur le toit de l’édifice Hall en plein cœur du centre-ville de Montréal contient trois unités de vermicompostage. Des vers à compost mangent les résidus organiques et produisent un riche fertilisant utilisé par le département de géographie pour faire pousser des plantes dans un cadre académique. Cette installation de compostage a pour but principal l’éducation et la sensibilisation. Chaque mois, un atelier gratuit sur le compostage est offert au grand public. Chaque année, plus d’une trentaine de bénévoles travaillent au projet R4 dans la serre. De plus, R4 Compost y offre le programme Troc-tes-vers (Worm Swap), à travers lequel des bacs de vermicompostage et des vers à compost sont offerts à la communauté montréalaise à prix coûtant.


Vidéos

Photos