Appui sans réserve

Jessica Nadeau
Le Journal de Montréal

La FTQ donne son appui sans réserve au projet de la Romaine, assurant qu'il s'agit d'un projet générateur d'emplois dont le Québec et la Côte-Nord ne peuvent se passer.

«Nous ne pouvons passer à côté d'un tel projet, créateur de milliers d'emplois», a affirmé Michel Arsenault, président de la Fédération des travailleurs du Québec, en conférence de presse avec les élus et chefs autochtones de la région touchée par le projet.

Aussi sur Canoe.ca

Bons emplois

«Ce sont des emplois - et de très bons emplois - pour les gens que l'on représente, que ce soit pour la construction, l'opération et la maintenance des barrages.»

Selon lui, le projet va créer de 950 à 1000 emplois stables pendant 11 ans, avec des pointes à 3 000 pendant la construction. Par la suite, le complexe hydro-électrique créera 114 emplois permanents.

Vantant les mérites de l'hydro-électricité, le président de la FTQ affir me haut et fort qu'il préfère voir des barrages plutôt que des centrales au charbon ou le nucléaire: «On ne peut pas retourner aux chandelles et au poêle à bois, on est une société moderne».


Vidéos

Photos