Quelques conseils pour une conduite écoresponsable

Campagne d’information en France - Quelques conseils pour une conduite écoresponsable

Alors que le secteur des transports est à l’origine d’un tiers de la consommation totale d’énergie en France, le ministre Borloo et l’Ademe rendent publics quelques conseils pour adopter une conduite écoresponsable. © Corbis


Virginie Roy

Jean-Louis Borloo, ministre français de l'Écologie, a lancé une campagne nationale de mobilisation en faveur des actions de maîtrise de l’énergie et de sensibilisation au changement climatique, «Économies d’énergie, Faisons vite, ça chauffe». À l’approche des départs en vacances, il a donc tenu à encourager l’adoption d’une conduite écoresponsable sur la route.

Ainsi, en collaboration avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe), M. Borloo a rappelé certains conseils pour consommer moins de carburant et rouler de façon plus économe.

«En cette période de migrations estivales, j’appelle les Français à la plus grande prudence sur les routes et à prendre conscience de l’intérêt de l’écoconduite. Opter pour une conduite apaisée, c’est bien sûr réduire les risques d’accidents, c’est aussi économiser du carburant, donc de l’argent et c’est limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre», a souligné le ministre dans un communiqué.

En effet, selon les données du ministère de l’Écologie, l’écoconduite permettrait de réduire les risques d’accident de la route de 10% à 15%, de réduire sa consommation de carburant jusqu’à 15% et de limiter les émissions de gaz à effet de serre, en partie responsables du réchauffement climatique.

L’Ademe rappelle d’ailleurs que le secteur des transports est à l’origine d’un tiers de la consommation totale d’énergie. La consommation de carburant, quant à elle, est responsable de 35% des émissions nationales de CO2, principal gaz à effet de serre dont les rejets continuent à augmenter du fait de l’accroissement soutenu des déplacements. Par ailleurs, les déplacements en voiture sont aussi responsables d’une part importante de la pollution de l’air.

Campagne d’information

Afin d’informer les Français des bénéfices d’une conduite douce, une action d’information nationale a été mise en place le 10 juillet dernier et durera tout au long de l’été.

Jean-Louis Borloo et l’Ademe donnent plusieurs conseils afin d’obtenir les bénéfices d’une «écoconduite ». Par exemple, ils proposent de réfléchir aux autres moyens de transport que l’automobile pour se rendre en vacances, tel que le TGV qui émet moins de CO2 qu’une voiture. Les partenaires demandent également à la population de limiter les petits trajets urbains, de privilégier le covoiturage et l’auto-partage.

Si l’utilisation de la voiture est essentielle, plusieurs autres petits gestes concrets peuvent être faits afin de rouler d’une façon responsable. Par exemple, il est recommandé de vérifier la pression des pneus, de ne pas trop charger la voiture, d’adopter une conduite souple et sans coup, de vérifier régulièrement le bon état du véhicule, de réduire sa vitesse, de ne pas abuser du climatiseur et de couper le moteur dès que l’on arrête la voiture plus de 20 secondes.

Un «éco-calculateur» est également disponible sur le site de l’Ademe.


Vidéos

Photos