La Patrouille verte reprend la route cet été

Sensibilisation des Montréalais - La Patrouille verte reprend la route cet été

À pied et à vélo, les patrouilleurs circuleront à travers les rues de Montréal pour informer les citoyens sur une foule de sujets tels les endroits pour disposer des déchets domestiques dangereux (piles, peinture, médicaments). © Corbis

Le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal), le Regroupement des éco-quartiers (REQ) et la Ville de Montréal poursuivent leur association pour mettre en action la 4e édition des patrouilles vertes aux quatre coins de Montréal. Cinquante-quatre jeunes se promèneront à travers la ville cet été pour inciter les citoyens à faire leur part pour l’environnement.

À pied et à vélo, les patrouilleurs circuleront à travers les rues de Montréal pour informer les citoyens sur une foule de sujets tels que le compostage, les alternatives aux pesticides, le recyclage, les endroits pour disposer des déchets domestiques dangereux (piles, peinture, médicaments) et le règlement sur le ralenti inutile des moteurs.

«Tout indique que les Montréalais sont très préoccupés par les changements climatiques, la qualité de l'air et la gestion des matières résiduelles, mais il faut maintenant que les citoyens passent de la parole aux actes. Le travail des jeunes de la patrouille verte sera d'inciter les citoyens à faire leur part pour l'environnement», affirme André Porlier, directeur général du CRE-Montréal.

De son côté, Richard Deschamps, le conseiller associé à Montréal 2025, au développement économique et au développement durable, à la Ville de Montréal, est d'avis que la patrouille de sensibilisation environnementale accomplit un travail «des plus stratégiques en allant à la rencontre des citoyens, dans les arrondissements, afin de discuter des choses qui préoccupent les gens et de les sensibiliser aux gestes concrets qu'ils peuvent poser.»

Enfin, Paul-Antoine Troxler, président du Regroupement des éco-quartiers fait savoir que les patrouilleurs seront en mesure de transmettre, au quotidien et surtout dans l'espace public, des informations pertinentes et palpables au grand public: «Ils seront les courroies de transmission de l'environnement en milieu urbain pour faciliter la responsabilisation citoyenne. Ainsi, les Montréalais feront plus facilement le lien entre un concept, celui du développement durable et leurs habitudes de vie.»

Piloté par le Conseil régional de l'environnement de Montréal, les patrouilles vertes sont aussi le résultat d'une collaboration avec la direction de l'environnement de la Ville de Montréal, le Regroupement des éco-quartier (REQ), la plupart des arrondissements de Montréal, les six villes liées, les organismes Héritage Laurentien, SOS planète, Café Jeunesse multiculturel, GRAME, Nature-Action Québec et le Centre Greene. Cette campagne a été rendue possible grâce au programme Emploi été du gouvernement du Canada.


Vidéos

Photos