L’Écosse se met aux énergies renouvelables

Virginie Roy

Contre la position de l’Angleterre concernant leur projet nucléaire, l’Écosse prévoit plutôt investir dans l’éolienne. Ainsi, le gouvernement écossais a approuvé hier le projet de construction de la troisième plus grande ferme éolienne du pays, qui fournira de l’électricité à des milliers de foyers.

La ferme éolienne de 68 turbines près d’Aberfeldy dans le Perthshire, aura une capacité de production d’électricité de 204 mégawatts, ce qui aidera à réduire les émissions de dioxyde de carbone provenant des centrales électriques à combustion de charbon.

« Cette ferme éolienne aura la capacité nécessaire pour satisfaire la demande en électricité de plus de 100 000 foyers, ce qui montrera encore une fois le vaste potentiel de l’Écosse pour l’énergie renouvelable », a déclaré Jim Mather, ministre de l’Énergie de l’Écosse, dans un communiqué.

« Il ne fait aucun doute que ce pays peut devenir la capitale de l’énergie écologique de l’Europe. Le gouvernement de l’Écosse s’est engagé pour mener une stratégie énergétique diverse et équilibrée, sans utiliser le nucléaire », a-t-il ajouté.

Le nucléaire
La Grande-Bretagne et l’administration Bush font présentement pression afin de construire de plus en plus de centrales nucléaires dans le monde en affirmant que ce serait un moyen de lutter efficacement contre le changement climatique.

Ainsi, au début du mois, le gouvernement britannique a donné son feu vert au lancement d’une nouvelle génération de centrales nucléaires qui seront construites en Angleterre. Les hommes politiques de l’Écosse doivent prendre une décision rapidement concernant la construction de plus de centrales nucléaires pour remplacer celles qui existent en Écosse. Mais la population écossaise ne semble pas partager la position de l’Angleterre. « Nous aiderons à lutter contre le changement climatique sans créer des déchets toxiques radioactifs supplémentaires », a insisté M. Mathers.

Le gouvernement écossais s’est fixé pour objectif de produire 50 % de son électricité à partir de sources renouvelables d’ici 2020.


Vidéos

Photos