Une gaffe impardonnable

Démission de Maxime Bernier - Une gaffe impardonnable

L'ex-ministre des Affaires étrangères, Maxime Bernier.© LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Mathieu Bélanger
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 20-06-2008 | 18h17

L'idylle entre le ministre Maxime Bernier et son ancienne flamme, Julie Couillard, tourne au vinaigre pour le chef de la diplomatie canadienne qui a dû remettre sa démission.

En début d'après-midi, hier, le premier ministre, Stephen Harper, disait toujours ne pas prendre au sérieux ce dossier qui alimente les discussions depuis des semaines. Quelques heures plus tard, coup de théâtre: le premier ministre annonçait «accepter la démission» de son ministre des Affaires étrangères.

Aussi sur Canoe.ca
M. Harper a convoqué d'urgence les médias deux heures seulement avant la diffusion de l'entrevue exclusive de TVA avec Julie Couillard.

La multiplication des gaffes du ministre des Affaires étrangères n'a rien à voir avec son départ, a soutenu le premier ministre, pas plus que l'entrevue télévisée de Mme Couillard.

«Le ministre Bernier m'a informé qu'il a laissé des dossiers classifiés dans un endroit non sécurisé, a expliqué M. Harper. C'est une erreur très sérieuse et nous ferons une révision de cet incident.»

Il a été impossible de savoir quels sont ces documents que le ministre Bernier a laissé traîner. Le premier ministre n'a donné aucune information sur l'endroit où ils ont été laissés, ni sur qui d'autre a pu les

«La brèche survenue dans les règles de sécurité est ma faute et seulement ma faute et j'accepte entièrement la responsabilité de mes actes», écrit le ministre Bernier dans sa lettre de démission.

Emerson et Verner

Le premier ministre Harper a précisé que l'actuel ministre du Commerce international, David Emerson, prendra, par intérim, la relève du ministre Bernier aux Affaires étrangères et que Josée Verner se voit confier les responsabilités liées à la Francophonie.

Les partis d'opposition ont salué le départ de M. Bernier, qui selon eux n'avait tout simplement pas les compétences pour occuper un poste aussi important au sein du gouvernement.

Ils ont tous affirmé qu'ils avaient maintenant encore plus de questions concernant la sécurité nationale à poser au gouvernement.

Le premier ministre Harper ne sera toutefois pas présent pour répondre à ces nombreuses questions. Il est parti, hier soir, pour l'Europe où il ira vendre son plan pour les changements climatiques.

LES FAUX PAS DE MAXIME BERNIER

  • AVRIL 2006
    Sur les ondes d'une station de radio de Québec, Maxime Bernier laisse entendre que les chances que le Canada récupère les milliards de dollars perçus par les Américains sur le bois d'oeuvre étaient de «quasi zéro». Après avoir contredit la position canadienne et plusieurs jugements rendus dans ce litige, il a dû diffuser un communiqué pour préciser que ses déclarations ne reflétaient en rien la position du gouvernement canadien.

  • AOÛT 2007
    Le ministre Bernier arrive à son assermentation avec sa compagne, qui arbore un décolleté plongeant, ce qui lui vaut une réprimande du bureau du premier ministre Stephen Harper.

  • OCTOBRE 2007
    Lors d'une visite en Afghanistan, M. Bernier distribue des gâteaux Jos Louis aux soldats canadiens.

  • NOVEMBRE 2007
    Maxime Bernier parle du président d'Haïti Jean- Bertrand Aristide, alors que c'est plutôt René Préval qui est à la tête du pays.

  • AVRIL 2008
    Alors qu'il se prépare à quitter l'Afghanistan, M. Bernier affirme aux journalistes que le gouverneur de Kandahar, Asadullah Kalid, soupçonné de torture et de corruption, devrait être remplacé. Les diplomates canadiens travaillaient en catimini depuis plusieurs mois pour que ça se produise.

  • MAI 2008
    M. Bernier est au coeur d'une controverse en raison de sa récente relation avec Julie Couillard, une femme liée aux gangs de motards.

  • MAI 2008
    Maxime Bernier affirme à Rome que les nouveaux avions cargos C-17 du Canada pourront transporter quatre hélicoptères de l'ONU en Birmanie, pays dévasté par un cyclone. Le Canada doit finalement noliser un appareil russe au coût d'un million de dollars pour tenir cette promesse.

TOUTES LES NOUVELLES

25 juin

  • Ses militants croient en un coup monté
  • Bernier dit qu'il ne savait pas

    20 juin

  • Une biographie de Julie Couillard sortira à l'automne

    16 juin

  • Couillard refuse de témoigner

    13 juin

  • Un parcours rocambolesque
  • Une femme d'affaires surprenante

    12 juin

  • Stephen Harper refuse toujours de témoigner
  • Malgré les révélations, le gouvernement ne bronche pas
  • Encore dans la tourmente
  • Les bleus éclaboussés

    11 juin

  • Fortier s'explique
  • Démission d'un conseiller conservateur lié à Julie Couillard

    10 juin

  • La GRC connaissait déjà Julie Couillard

    9 juin

  • La sécurité sur la voie de garage

    6 juin

  • Les dernières révélations font encore réagir l'opposition
  • Julie Couillard: de nouvelles révélations de son ex-conjoint

    5 juin

  • Julie Couillard aurait été vue avec un proche de «Mom» Boucher

    4 juin

  • Mad Max, un rare mystère
  • Une négligence qui pourrait lui coûter cher

    3 juin

  • Les membres du cabinet Harper ne témoigneront pas

    2 juin

  • Le comité de la Sécurité publique se penchera sur l'affaire

    30 mai

  • Julie Couillard n'avait pas de passeport diplomatique

    29 mai

  • L'opposition se déchaîne et exige des réponses
  • Québec resserre ses enquêtes
  • Denis Pépin, de DRP, s'explique
  • Québec dans l'embarras
  • Un spécialiste a découvert certains indices
  • Maxime se dit désolé pour son ex-amie
  • Il défend la mémoire de son fils
  • Moins de francophones

    28 mai

  • L'opposition s'entend pour étudier l'affaire Bernier en comité
  • Québec a accordé un contrat à l'ex de Julie Couillard
  • Un témoignage invraisemblable
  • Il va rebondir
  • La nouvelle fait le tour du monde
  • «Vraiment triste»
  • Un emploi obscur
  • «Ça n'a pas de sens» - Gilles Duceppe
  • Les projecteurs se tournent sur Harper
  • Le Québec perdant
  • Une «chérie» qui a voulu se venger
  • 27 mai

  • Le débat est relancé aux Communes
  • Harper se fait rassurant
  • L'intégrité des politiciens québécois est intacte
  • Ses collègues se font discrets
  • Il n'avait pas le choix
  • «Inquiétant» dit Serge Ménard
  • Le document oublié chez elle

    26 mai

  • Pas une menace à la sécurité nationale
  • «Il m'a manqué de respect»
  • Maxime Bernier démissionne
  • 25 mai

  • Une vie bouleversée

    DE NOS ARCHIVES:

  • Encore dans l’eau chaude (8 mai)
  • Maxime Bernier dans l’embarras (8 mai)
  • Bien connue de «Mom» et de son entourage (9 mai)
  • Pas d’enquête de sécurité (9 mai)
  • «Cela concerne ma vie privée» (9 mai)
  • Un homme et son péché mignon (9 mai)
  • Julie Couillard dévastée (10 mai)
  • La GRC devait connaître son passé (12 mai)
  • Bernier tourne la page (23 mai)

  • Vidéos

    Photos