Hérouxville s'attaque aux accommodements raisonnables

Mauricie - Hérouxville s'attaque aux accommodements raisonnables

Le conseiller André Drouin, qui a rédigé les «normes de vie» de Hérouxville.© PC

avec la Presse Canadienne (PC)

Dernière mise à jour: 16-02-2007 | 11h52

La petite municipalité de Hérouxville, en Mauricie, est au centre de l’attention médiatique depuis qu’elle a décidé de s'attaquer aux accommodements dits «raisonnables». Depuis le 25 janvier dernier, ce village de 1301 citoyens situé près de Grand-Mère, est en effet doté de «normes de vie» qui interdisent formellement de lapider les femmes, de les exciser et de se promener à visage couvert.

Aussi sur Canoe.ca

On peut lire, dans le document signé par les sept élus municipaux, que les hommes et les femmes ont la même valeur, qu'une femme peut, entre autres, conduire une voiture, voter librement, signer des chèques, danser, et décider par elle-même.

Les «normes» d'Hérouxville stipulent également aux éventuels immigrants que les Québécois ont l'habitude de faire des sapins de Noël, qu'ils se font soigner indifféremment par des hommes ou des femmes dans les services de santé, que les viandes de porc et de boeuf se côtoient sur l'étal du boucher et que les garçons et les filles se baignent ensemble dans la même piscine.

Aucun immigré ne s'est installé dans le petit village de la Mauricie. Mais pour le conseiller municipal André Drouin, qui a rédigé les «normes» de Hérouxville, il est normal, dans le contexte actuel (où les accommodements raisonnables défraient les manchettes), d'informer les immigrants des us et coutumes des Québécois. De passage à la populaire émission télévisée Tout le monde en parle, il a même demandé au premier ministre Jean Charest de décréter un état d'urgence contre les «accommode- ments religieux». Il souhaite que le gouvernement annule «toute possibilité d'accorder des accommodements religieux» en plus d'annuler «rétroactivement ceux déjà obtenus», quitte à changer les lois en vigueur.

Depuis déjà près de deux semaines, le coloré conseiller municipal multiplie les entrevues aux quatre coins de la planète pour expliquer son point de vue face au délicat dossier des accommodements raisonnables.

Sa démarche suscite de l’intérêt dans d’autres municipalités, qui ont tour à tour emboîté le pas. C'est ainsi que Trois-Rives, Grandes-Piles, Saint-Séverin, Saint-Adelphe, Lac-aux-Sables et Saint-Roch-de-Mékinac demandent à leur tour des modifications à la Charte québécoise des droits de la personne afin de contrer les accommodements raisonnables.

Pour tout savoir sur ce dossier chaud et ne rien manquer des derniers développements, consultez régulièrement notre dossier. Bonne lecture !

TOUTES LES NOUVELLES

21 février

  • L'ADQ présente son plan

    19 février

  • Dumont souligne l'absence leadership de ses adversaires

    16 février

  • Hérouxville mène une croisade xénophobe

    13 février

  • Hérouxville modifie ses «normes de vie»

    12 février

  • Mgr Ouellet demande un accommodement raisonnable
  • Accueil chaleureux

    11 février

  • Des musulmanes à Hérouxville
  • Des femmes voilées débarquent aujourd'hui

    10 février

  • Québec solidaire veut une femme à la tête de la commission d'enquête

    9 février

  • Gérard Bouchard croit qu'on est allé trop loin
  • La juge en chef de la Cour suprême favorise les débats
  • Des visiteurs musulmans
  • Nouvelle demande pour la révision des chartes
  • «C'est dangereux, ça va nous faire haïr les autres»

    8 février

  • Hérouxville maintient le cap
  • Québec met sur pied une commission d'enquête
  • Hérouxville est la cible de vandales
  • Des maires veulent imiter Hérouxville

    7 février

  • Le débat fait du bruit jusqu'à Ottawa
  • Huntingdon réplique à la résolution d'Hérouxville

    6 février

  • Deux maires réitèrent leur requête
  • Mario Dumont critique ses adversaires
  • Le code de vie ternit l'image du Québec, selon Thériault
  • Un sujet délicat pour une campagne électorale
  • Le ministre Marcoux appelle au calme
  • Des accommodements pour les fêtes juives
  • Sauvé par le montage?

    5 février

  • L'imam Saïd Jaziri visite Hérouxville
  • Jean Charest dénonce les propos du conseiller André Drouin
  • Le conseiller se peinture dans le coin

    4 février

  • André Drouin demande de décréter l'état d'urgence
  • Un «code de répression» estime un imam montréalais
  • Hérouxville inquiète les communautés culturelles
  • La langue doit demeurer le ciment de la culture québécoise
  • Lise Thibault se prononce

    3 février

  • L'ambulancier recevra 10 000$

    2 février

  • Les élus demandent la révision de la Charte des droits

    1er février

  • L'ADQ continue à jouer la carte des accommodements raisonnables
  • La ministre Julie Boulet s'en mêle
  • Duceppe invite Charest à prendre le dossier au sérieux
  • Son heure de gloire
  • Cinq villages songent à emboîter le pas

    31 janvier

  • Un sondage met en relief l'inquiétude des Canadiens
  • «Charest et Boisclair doivent se prononcer» - Paul Bégin

    30 janvier

  • Juifs et musulmans ont droit à plus de congés payés
  • Le code de Hérouxville fait boule de neige

    29 janvier

  • La population d'Hérouxville est d'accord
  • Hérouxville est un cas isolé, croit Jean Charest

    27 janvier

  • Un code de conduite pour les immigrants!

  • Vidéos

    Photos