Membres Canoe.ca

Nos bulletins

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..

Adresse électronique :

Tous nos bulletins


Franc-Parler

Dieu n'aime pas la critique

Journal de Montréal Richard Martineau
07/09/2011 05h53 
 
 

C'est ce soir que se tiendra, au Palais des congrès de Montréal, la «Conférence mondiale sur les religions après le 11 septembre», une sorte de gros pow-wow international destiné à prouver au monde entier que la religion, loin d'être une source de conflits et de guerre, est -- comme le Moyen-Orient ne cesse de nous le prouver jour après jour avec ses missiles, ses roquettes et ses attentats sanglants -- un extraordinaire moteur de paix, de sérénité et de prospérité.

L'INTÉGRISTE VOILÉ

Au programme de ce jamboree mystique : une «présentation magistrale de Sa Sainteté le dalaï lama» (c'est l'expression grandiloquente utilisée dans le programme officiel de l'événement) et une conférence de Tariq Ramadan, un islamiste radical qui se fait passer pour un musulman modéré.

(Pour ceux qui ne connaissent pas l'idéologie rétrograde et dangereuse de Ramadan, l'homme s'est prononcé contre les piscines mixtes et a déjà dit que les intégristes musulmans devraient se réunir pour se demander s'ils devaient oui ou non continuer de lapider les femmes adultères... Comme si la question se posait!)

Les participants vont aussi discuter des différentes propositions contenues dans la «Déclaration universelle des droits de la personne par les religions du monde».

CRITIQUE INTERDITE

Ce dernier point est extrêmement intéressant... Car que dit l'article 12 de cette fameuse Déclaration universelle?

«Chacun a le droit que sa religion ne soit pas dénigrée dans les médias ou dans les maisons d'enseignement.» C'est EXACTEMENT le projet de résolution que l'Organisation de la conférence islamique, un organisme extrémiste, a fait adopter par l'ONU en novembre 2008.

Selon cette proposition, il serait interdit de reprocher quoi que ce soit aux religions. Pas de caricatures, pas de parodies humoristiques, pas de blagues, pas de regard critique, rien. Le moindre petit bémol serait considéré comme un blasphème grave, un appel à la haine et une atteinte à la liberté de culte.

Les Musulmans intégristes obligent des jeunes filles de six ans à porter le voil? Bof, c'est leur culture, on ne peut rien dire... Des extrémistes catholiques harcèlent les homosexuels? Bof, ce sont leurs croyances, on ne peut pas les juger... Bref, les religions deviendraient carrément intouchables.

BIENTÔT, UNE LOI?

Vous me direz que je panique pour rien, que ce ne sont que des mots sur papier, une déclaration abstraite qui ne veut rien dire et qui n'aura aucun poids.

Détrompez-vous... Cette résolution visant à interdire TOUTE critique de la religion est le nouvel outil qu'ont trouvé les extrémistes musulmans pour faire taire leurs détracteurs. Ils la brandissent à toutes les conférences internationales.

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU l'a même adoptée le 12 avril dernier, il y a cinq mois! Pire: en juillet dernier, à Istanbul, la Secrétaire d'État Hilary Clinton a rencontré l'Organisation de coopération islamique afin que cette résolution contre la diffamation des religions ait des bases légales et devienne une loi effective dans les pays signataires de la Déclaration des droits de l'Homme!!!!

SILENCE COMPLET

On est en train de s'en faire passer une p'tite vite, les amis... Bientôt, on ne pourra plus RIEN dire contre les religions. J'en connais qui vont rire dans leur barbe...



 
 


  LES GRANDS TITRES
[an error occurred while processing this directive]
National
[an error occurred while processing this directive]
Faits divers
[an error occurred while processing this directive]
International
[an error occurred while processing this directive]
Environnement
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
  EN CE MOMENT
  TVA DANS VOTRE RÉGION
Pour consulter les informations
régionales,
choisissez une région dans
le menu ci-dessous.