Membres Canoe.ca

Nos bulletins

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..

Adresse électronique :

Tous nos bulletins


La chronique de Richard Martineau

Le beurre et l'argent du beurre

Journal de Montréal Richard Martineau
10/02/2010 04h14 - Mise à jour 10/02/2010 04h00
 
 
La chronique de Richard Martineau - Le beurre et l'argent du beurre
 

J'aime les partis qui sont au fond du baril. C'est souvent eux qui brassent le plus la cage.

Prenez l'ADQ. Si le parti dirigé par Gérard Deltell avait le vent dans les voiles, il aurait tendance à mettre de l'eau dans son vin afin de se rapprocher du pouvoir, jusqu'à ce que son vin goûte le Kool-Aid au raisin.

Mais ce n'est pas le cas. Le parti créé par Mario Dumont a coulé, tête première, et il gratte littéralement le fond.

Résultat: Gérard sort les canons et tire sur tout ce qui bouge, dans l'espoir que les remous le fassent remonter à la surface.

DES POMMES AVEC DES POMMES

Dernière cible du chef adéquiste : la sécurité d'emploi dans la fonction publique.

Gérard Deltell n'est pas contre la sécurité d'emploi en soi. Il se demande seulement pourquoi celle-ci servirait à protéger des fonctionnaires incompétents.

Bonne question en effet. Que seuls des partis qui n'ont rien à perdre (et tout à gagner) peuvent se permettre de poser.

Les fonctionnaires syndiqués disent qu'ils sont sous-payés par rapport aux travailleurs du secteur privé. C'est vrai.

Mais comparons des pommes avec des pommes, et des oranges avec des oranges. Les employés du secteur privé n'ont aucune sécurité d'emploi. Non seulement les travailleurs incompétents du privé ne sont pas protégés, mais des employés compétents peuvent aussi se retrouver sur la paille.

Actuellement, on a l'impression que les fonctionnaires veulent avoir les avantages du privé, sans les désavantages. Le salaire, sans l'insécurité.

Désolé, les amis, mais ça ne fonctionne pas comme ça. Vous voulez être traités comme les travailleurs du secteur privé ? Renoncez à votre sécurité.

Vous ne voulez pas ? Acceptez d'avoir un salaire moindre.

Vous ne pouvez pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le troupeau de vaches au grand complet.

POUR ARABES SEULEMENT

Hier, en surfant sur Internet, je suis tombé sur le site ArabLounge, un «site de rencontres qui met en relation les hommes et les femmes arabes».

Le site, peut-on lire, «offre un environnement sûr et discret pour rencontrer des gens venant d'horizons similaires. Chez ArabLounge, vous pouvez trouver en complète sécurité votre âme soeur musulmane grâce à notre programme de sécurité. Vous pouvez être à un clic de votre mariage arabe avec notre service de rencontres et de mariage.»

«Nous sommes un site de rencontres pour célibataires maghrébins et maghrébines. Adhérez dès aujourd'hui et trouvez votre âme soeur maghrébine ! Rencontrez des musulmans de toutes les origines, du Maghreb, du Moyen- Orient et d'ailleurs !»

ArabLounge n'est pas le seul site du genre : il y a aussi Arabesrencontres.ca et Afrointroductions.com, pour les Africains.

ON S'OUVRE OU PAS ?

Imaginez un site de rencontre basé au Québec pour Québécois de souche seulement. Ça serait le branle-bas de combat !

D'un côté, on dit aux Occidentaux blancs qu'ils doivent s'ouvrir et se mélanger. Et de l'autre, des Arabes et des Africains fréquentent des sites de rencontres ethniques afin de s'assurer que leur culture restera pure et homogène.

Si la diversité est bonne pour nous, elle devrait être bonne pour eux, non ?

«Il ne faut pas seulement accepter la différence, il faut la célébrer», disait Clinton.

Ce n'est pas en ouvrant des clubs de rencontres pour membres de telle ou telle communauté qu'on célèbre la diversité.



 
 


  LES GRANDS TITRES
[an error occurred while processing this directive]
National
[an error occurred while processing this directive]
Faits divers
[an error occurred while processing this directive]
International
[an error occurred while processing this directive]
Environnement
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
  EN CE MOMENT
  TVA DANS VOTRE RÉGION
Pour consulter les informations
régionales,
choisissez une région dans
le menu ci-dessous.