Membres Canoe.ca

Nos bulletins

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..

Adresse électronique :

Tous nos bulletins


La chronique de Richard Martineau

Chacun pour soi

Richard Martineau
31/10/2009 07h09 

Partager

La chronique de Richard Martineau - Chacun pour soi
 

Avez-vous déjà pris l'avion avec un jeune enfant?

Vous attendez patiemment l'embarquement à l'aéroport. Le p'tit crie, hurle, court partout...

Soudain, à votre grand soulagement, un agent prend le micro et demande aux parents accompagnés de jeunes enfants et aux handicapés qui se déplacent en fauteuil roulant de se présenter EN PRIORITÉ au guichet pour l'embarquement.

Qu'est-ce qui arrive, trois fois sur quatre?

Tout le monde se rue vers le comptoir en agitant son billet et son passeport.

JE, ME, MOI

Eh bien, c'est exactement ce qui se passe avec la vaccination.

Ça fait des jours et des jours qu'on dit qu'on commencera la campagne de vaccination en traitant D'ABORD les travailleurs de la santé, les femmes enceintes, les jeunes enfants et les malades chroniques.

Or, qu'est-ce qui arrive? Tout le monde se pointe dans les centres de vaccination en se foutant totalement de la procédure. Bonjour le civisme!

Après ça, on blâmera le gouvernement pour le cafouillage... Et notre comportement à nous? Il est irréprochable, je suppose?

Ça me fait penser à la tempête du verglas, quand les gens volaient le bois, l'huile à chauffage ou la génératrice de leurs voisins...

LA FAUTE AUX MÉDIAS?

Vous me direz que c'est la faute aux médias. À force de faire peur au monde, ils ont fini par créer un mouvement de panique...

La belle excuse! Chaque fois qu'on veut blâmer quelqu'un pour quelque chose, on se tourne vers les méchants médias. Ils sont responsables de tous les maux, de tout ce qui ne marche pas...

Effectivement, les médias ont peut-être tiré un peu trop fort sur la sonnette d'alarme.

Mais vous savez pourquoi? Parce que vous n'étiez que 33% à dire que vous alliez vous faire vacciner! Parce que vous gobez toutes les niaiseries que vous trouvez sur Internet!

Parce que vous préférez croire les délires d'un charlatan plutôt que les explications du Directeur de la santé publique, parce que vous mettez tout dans le même sac, l'Organisation mondiale de la santé, les Big Pharmas, les extraterrestres, les Juifs, alléluia.

C'est pour cette raison que les médias ont martelé leur message et sorti leurs gros canons.

Parce que si on ne crie pas, certaines personnes n'entendent rien.

LA MORT A UN VISAGE

Finalement, ce ne sont pas les médias qui ont sensibilisé les gens à l'importance de se faire vacciner.

C'est un Ontarien de 13 ans. Un jour, il jouait au hockey; 48 heures plus tard, il était mort.

Rien de mieux qu'un cadavre bien frais pour enterrer la diarrhée verbale des amateurs de complots.

Du jour au lendemain, la grippe a cessé d'être abstraite. Elle devenait vraie, elle avait un nom et un visage.

Vous dites que les médias sont bipolaires. Ils crient à la panique, puis demandent aux gens de se calmer.

Mais qu'auriez-vous fait à leur place? À notre place?

PILE OU FACE

Demain, les Montréalais iront aux urnes. Ils devront choisir entre un chef qui ne savait rien, une chef qui ne savait pas et un coucou qui se demande si l'homme a vraiment mis le pied sur la Lune.

Pendant ce temps, à l'autre bout de la 20, les citoyens de Québec joueront à la courte paille pour savoir s'ils éliront Régis Labeaume, Régis Labeaume ou Régis Labeaume.

Qu'est-ce qu'on disait, en 1968, déjà? Ah oui: «Élections, pièges à cons!»

Quarante et un ans plus tard, ça tient toujours.






Partager





  LES GRANDS TITRES
[an error occurred while processing this directive]
National
[an error occurred while processing this directive]
Faits divers
[an error occurred while processing this directive]
International
[an error occurred while processing this directive]
Environnement
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
  EN CE MOMENT
  TVA DANS VOTRE RÉGION
Pour consulter les informations
régionales,
choisissez une région dans
le menu ci-dessous.