Membres Canoe.ca

Nos bulletins

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..

Adresse électronique :

Tous nos bulletins


La chronique de Richard Martineau

Les femmes ne bitchent pas

Richard Martineau
28/05/2009 07h07 

Partager

La chronique de Richard Martineau - Les femmes ne bitchent pas
 

Cet été, ça va faire 30 ans que j'écris dans des magazines et des journaux. Je vais avoir 48 ans et j'ai commencé à 18...

Au cours de ces années, j'ai traité de plusieurs sujets délicats et pris plusieurs positions controversées.

J'aime planter mon crayon là où ça fait mal, gratter le bobo, prendre certains sujets à rebrousse-poil. Le ronron consensuel m'ennuie et m'inquiète.

Je préfère me faire des ennemis pour les bonnes raisons que des amis pour les mauvaises.

LES LANGUES SALES

Même s'il m'est arrivé de défendre des points de vue susceptibles de choquer certaines personnes, jamais une publication ne m'a demandé de «revoir» mes positions ou de «réorienter» mon tir afin d'être plus politiquement correct.

Jamais, jusqu'à cette semaine.

J'écris une chronique pour le magazine Elle Québec depuis de nombreuses années. J'y traite surtout des relations homme femme. Si j'en juge par le nombre de courriels que je reçois, les lectrices semblent apprécier mes textes.

Ce mois-ci, j'ai décidé de consacrer ma chronique au livre Ces femmes qui détruisent les femmes, un essai particulièrement intéressant sur le bitchage.

L'auteure, Marthe Saint-Laurent, s'intéresse au phénomène du bitchage depuis de nombreuses années. Conférencière appréciée, elle fait le tour des entreprises pour sensibiliser les travailleuses aux ravages du commérage dans le milieu de travail.

Les témoignages qu'elle a entendus l'amènent à penser que la médisance, loin d'être une «mauvaise habitude» inoffensive, est une forme d'agression verbale aussi dévastatrice que le harcèlement psychologique.

«Les femmes qui maltraitent les autres femmes par leurs paroles posent un geste violent, dit-elle. Combien de femmes sont devenues malades parce qu'elles étaient harcelées à leur travail par leurs pairs féminins?»

DES PETITES CHOSES DÉLICATES

Bref, c'est un sujet parfait pour un magazine comme Elle Québec: comment les femmes ont tendance à se nuire au lieu de s'entraider.

Malheureusement, la nouvelle rédactrice en chef par intérim (qui remplace la rédactrice en chef, partie en congé de maternité) ne voit pas la chose du même oeil.

Elle trouve que le livre est superficiel, que l'auteure dit n'importe quoi, que ses affirmations ne sont pas fondées, que c'est une succession de ragots, etc.

Remarquez, c'est son droit. Le hic, c'est que c'est MA chronique. Et que dans MA chronique, j'écris ce que JE pense, pas ce que le magazine qui publie ma chronique pense ou voudrait que je pense.

Les lectrices d'Elle Québec ne sont pas des petites choses délicates qu'il faudrait protéger des «mauvaises pensées». Si elles trouvent que madame Saint-Laurent va trop loin, elles vont écrire pour exprimer leur désaccord.

Bref, elles vont réagir. Ce qui est le but de toute chronique d'humeur : susciter une réaction, un débat, une réflexion.

LES MATANTES

Malheureusement, ce n'est pas ce que croit la patronne d'Elle Québec. Elle m'a envoyé des courriels me disant que je devrais prendre mes distances avec le livre de madame Saint-Laurent, le critiquer, attaquer sa thèse voulant que le bitchage soit surtout un problème féminin.

«On dirait que tu endosses ses propos», m'a-t-elle écrit. Et alors? C'est MA chronique, non? J'écris pour Elle

Québec ou pour la Gazette des femmes? Bref, j'ai claqué la porte.

Je vous ai souvent parlé des matantes au fil de mes chroniques. Pas de chamaillage dans la cour d'école, pas de chahut, pas un mot plus haut que l'autre, tout le monde docilement en rang...

Eh bien, il semble que l'esprit matante ait aussi envahi le magazine Elle Québec.

Dommage.






Partager





  LES GRANDS TITRES
[an error occurred while processing this directive]
National
[an error occurred while processing this directive]
Faits divers
[an error occurred while processing this directive]
International
[an error occurred while processing this directive]
Environnement
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
  EN CE MOMENT
  TVA DANS VOTRE RÉGION
Pour consulter les informations
régionales,
choisissez une région dans
le menu ci-dessous.