Membres Canoe.ca

Nos bulletins

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..

Adresse électronique :

Tous nos bulletins


La chronique de Richard Martineau

Sexe et cinéma

Richard Martineau
05/03/2009 07h39 

Partager

La chronique de Richard Martineau - Sexe et cinéma
 

Faut-il imposer un quota de femmes dans le merveilleux monde de la télé et du cinéma? Si l'on en croit le mouvement Réalisatrices équitables, la question ne se pose même pas.

Lundi, ce groupe de pression constitué d'une trentaine de réalisatrices a demandé à la ministre de la Culture Christine Saint-Pierre de prendre «des dispositions immédiates, énergiques et proactives» pour faire en sorte que davantage de longs métrages québécois soient réalisés par des femmes.

«Quelle n'est pas notre stupéfaction d'apprendre que, dans sa première ronde de décisions 2009-2010, la SODEC a retenu neuf projets de longs métrages, dont AUCUN ne sera réalisé par une femme», déclare l'organisme dans son communiqué.

OÙ EST LA LIMITE ?

Effectivement, aucun des projets choisis par la SODEC ne sera réalisé par une femme. Mais aucun ne sera réalisé par un membre d'une communauté ethnique non plus.

Faudrait-il imposer des quotas ethniques également ? Et que dire

des minorités sexuelles ? La SODEC devrait-elle subventionner un pourcentage fixe de films tournés par des cinéastes gais, lesbiennes ou transsexuels ?

Je m'excuse de poser une question idiote, mais se pourrait-il que les neuf projets en question aient été choisis parce qu'ils étaient LES MEILLEURS et les plus prometteurs?

Vous ne trouvez pas qu'on produit suffisamment de mauvais films comme cela? S'il faut en plus produire des longs métrages juste parce qu'ils nous permettent d'atteindre un quota, ça va être beau.

On va se retrouver avec des salles encore plus vides...

ÉCRIVAINS D'ABORD, FEMMES ENSUITE

Je serais curieux de savoir combien de livres sont écrits par des femmes et par des hommes, chaque année, au Québec.

Je suis sûr que la balance penche en faveur des femmes. Faudrait-il imposer un quota au monde de l'édition ?

Tous les éditeurs rêveraient de publier un livre écrit par Marie Laberge, Rafaële Germain ou Janette Bertrand. Estce parce qu'elles portent des jupes, ou parce qu'elles sont de bonnes écrivaines qui vendent beaucoup de livres?

Oui, le monde du cinéma est macho. Mais il est macho comme le monde de l'éducation est «féminin». Faudrait-il imposer des quotas de profs masculins dans les écoles du Québec ?

«UNE DÉCISION ABSURDE»

Il y a deux ans, la Guilde africaine des réalisateurs a blâmé la direction du Festival de Cannes parce qu'au cours des dix dernières années, aucun film africain n'avait été sélectionné en compétition officielle. Faut-il imposer un quota?

La semaine dernière, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel a affirmé que le cinéma français ne parle pas suffisamment des ouvriers. «Les ouvriers représentent 23 % de la population active, mais ils ne sont que 1 % dans la fiction, a-t-il dit. Il faut veiller au respect de la diversité sociale.» Faut-il imposer un quota?

Comme tous les amateurs de sport le savent, il y a beaucoup plus de boxeurs noirs que de boxeurs blancs aux États-Unis. Faut-il imposer un quota?

L'année dernière, le syndicat des artistes égyptiens a imposé un quota limitant le nombre d'acteurs étrangers pouvant tourner dans des films tournés en Égypte.

«C'est une décision absurde qui n'a aucun sens du point de vue artistique, a lancé le réalisateur Marwan Hamed. C'est à son talent qu'on reconnaît un artiste, pas à sa nationalité.»

Ni à son sexe.






Partager





  LES GRANDS TITRES
[an error occurred while processing this directive]
National
[an error occurred while processing this directive]
Faits divers
[an error occurred while processing this directive]
International
[an error occurred while processing this directive]
Environnement
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
  EN CE MOMENT
  TVA DANS VOTRE RÉGION
Pour consulter les informations
régionales,
choisissez une région dans
le menu ci-dessous.