RelaxNews

15 000 personnes au défilé de Kanye West

Kanye West présente sa nouvelle collection à New York

Voir en plein écran

Le rappeur Kanye West a mis le monde de la mode et de la musique sens dessus dessous jeudi, en présentant à la fois sa dernière collection de prêt-à-porter et son nouvel album devant plus de 15 000 personnes à New York.

Tout à la fois fidèle à son sens du marketing et sa capacité à explorer de nouvelles formes d'expression, l'artiste américain de 38 ans avait vu les choses en grand en investissant la salle mythique du Madison Square Garden.

Durant un peu plus d'une heure, il a joué au public présent les morceaux de son nouvel album, aussi riche que les six qui l'ont précédé.

Dans le même temps, plus de 200 mannequins s'étaient positionnés au centre de la salle, tous vêtus de pièces de la collection Yeezy, baptisée «season 3», car c'est la troisième du nom.

Pendant que Kanye West ondulait sur sa propre musique, le public a pu observer un très large éventail de vêtements d'inspiration urbaine, présentés en marge de la semaine de la mode de New York qui a débuté jeudi.

Encore partisan d'une certaine sobriété, le créateur en herbe a commencé à mélanger les couleurs et les matières, notamment l'orange et le bordeaux.

«Comment trouvez-vous les vêtements cette saison?», a-t-il demandé au public, recueillant des applaudissements.

«Fais-les moins chers!», lui a lancé un spectateur.

L'icône Kanye

Lors de cette cérémonie un peu décousue à la gloire de la créativité du rappeur, Kanye West a parfois donné l'impression de se livrer à une présentation marketing, vantant les mérites de ses différents produits.

Il a remercié Adidas, son partenaire, et a fait entonner au public «fuck Nike!», du nom de l'équipementier qu'il a quitté fâché en 2013.

L'artiste aux 21 Grammy Awards, les trophées de la musique aux États-Unis, a aussi dit son bonheur d'exister dans le monde de la mode.

«Mon rêve, c'est d'être directeur de la création d'Hermès», a-t-il lancé au public. «Comment? C'est une mauvaise idée?», s'est-il amusé en répondant à un spectateur.

La présentation de jeudi a démontré, si besoin était, que Kanye West est une icône, à la fois musicale et stylistique, pour un large public, en particulier les jeunes adultes.

«Beaucoup de gens sont venus à la mode à cause de lui, parce qu'il en a fait quelque chose de cool», assure Ryan Sukram, qui a fait la queue patiemment pour acheter des vêtements Yeezy.

Quant aux prix des vêtements, le jeune homme les trouve «raisonnables».

Les boutiques éphémères ont été dévalisées jeudi.

Elles ont laissé plusieurs dizaines de candidats dépités, mais moins que les fans qui voulaient visionner l'événement sur internet et dont beaucoup ont pesté contre la mauvaise qualité de la connexion.

Outre un poste au sein d'une des références françaises du luxe, Kanye West vise également la Maison Blanche en 2020, comme il le dit sur un morceau diffusé jeudi.

L'aura du personnage et son ambition peuvent sans doute le porter encore loin.

«C'est universel», estime Ryan Sukram. «Regardez cette file d'attente (devant la boutique). Il y a des Noirs, des Asiatiques, des Blancs, de tout.»

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos