RelaxNews

Tatouage: un expert commente l'évolution du métier

Tatouage: un expert commente l'évolution du métier

Tin-Tin est l'un des tatoueurs les plus connus de France.Photo AFP

À l'occasion de la 11e London Tattoo Convention, qui se tenait à la fin septembre au Royaume-Uni, Relaxnews a rencontré Tin-Tin, figure emblématique du milieu du tatouage en Europe. Cet expert commente l'évolution d'un métier dont le nombre d'adeptes ne fait qu'augmenter.

Le tatouage est de plus en plus populaire. En quoi l'offre aujourd'hui est différente?

Il y a tellement de bons tatoueurs maintenant. Il y a 20 ans, seuls cinq artistes au monde pouvaient rivaliser avec moi. Aujourd'hui, ils sont près de 500. Mais je ne suis pas très impressionné, beaucoup de nouveaux tatoueurs travaillent «comme des imprimantes» et, en fait, ne savent pas dessiner.

Justement, on a beaucoup parlé d'une imprimante 3D capable de tatouer sur la peau humaine. Qu'est-ce que cela vous inspire?

Une imprimante numérique c'est comme une machine programmée pour faire de la broderie sur casquette, sauf que tu mets de l'encre dedans pour tatouer un bras en latex qui ne bouge pas. Alors qu'un tatoueur, lui, va tendre la peau.

Que ressentez-vous quand vous tatouez quelqu'un?

Du bien-être. C'est ma passion, donc je peux ressentir la même chose qu'un peintre quand il fait sa toile ou qu'un joueur de soccer quand il se retrouve sur le terrain. C'est très magique le tatouage. D'ailleurs. J'aimerais qu'on le reconnaisse comme un art à part entière. Si le tatouage n'est pas de l'art, plus rien n'est de l'art. Nous sommes comme des peintres, mais au lieu de pinceaux nous avons des machines à tatouer et en guise de toiles, de la peau.

Quels sont les tatoueurs que vous admirez?

Il y en a très peu, mais Filip Leu [NDLR: artiste tatoueur suisse de renommée mondiale] en fait partie. Après, ça dépend des goûts. Si on cherche du réalisme, de la «photocopie» sur peau, ce n'est pas lui qui faut voir. On peut adorer Claude Monet et ne pas être touché par Vincent Van Gogh.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos