Dominique Gagnon
Canoë

L'homme derrière le succès du Beachclub

Le succès du Beachclub

Voir en plein écran

Dominique Gagnon

Il prend des photos avec les plus grands DJ de la planète, il a près de 30 000 abonnés sur son compte Instagram et se voit comme le prochain Guy Laliberté. Olivier Primeau voit grand, très grand.

Propriétaire du Beachclub de Pointe-Calumet avec son frère Julien depuis à peine 1 an, le jeune entrepreneur de 29 ans ne cache pas que ses concepts en ont surpris plusieurs. «Quand je suis arrivé avec mes idées, on riait de moi. On me disait que j'étais fou, que c'était trop gros, a-t-il expliqué en entrevue téléphonique. J'ai eu de la difficulté à trouver des partenaires au départ, des gens qui voulaient embarquer, mais maintenant ils veulent tous être avec nous.»

Après avoir accueilli les DJ les plus influents de l'industrie et la sensation Dan Bilzerian, la discothèque à ciel ouvert des Laurentides s'apprête à accueillir deux gros noms de la culture pop.

«Cette année on a voulu garder l'identité propre du Beachclub, pour ne pas faire fuir notre fidèle clientèle. C'est une place où il y a de la musique électronique depuis toujours. Oui, on y est allé cheesy un peu avec Kylie Jenner et Justin Bieber, mais on pourrait avoir d'autres types de personnalités l'année prochaine. Pourquoi pas des personnalités rock? Ça fait parler de nous», a dit l'homme d'affaires.

C'est d'ailleurs en annonçant la visite de ces deux personnalités que le célèbre site TMZ s'est intéressé à l'endroit. L'équipe du site de potins américains sera en sol québécois pour les deux événements. «C'est beaucoup de coordination média et de gestion d'accréditations, mais ça ne change rien au roulement habituel», a-t-il humblement expliqué.

Une image calculée

Très actif sur les médias sociaux, Olivier ne cache pas qu'il apprécie l'attention qu'on lui porte depuis quelques semaines. «J'ai toujours pris plaisir à ça, a-t-il dit. Dans ma famille c'est moi qui parle fort et qui a le talent PR (relations publiques, ndlr). J'aime ça et là je n'arrête pas les entrevues partout. C'est trippant!»

Pour assurer un contrôle sur les différentes plateformes web, sept personnes s'occupent de la gestion de l'image et des médias sociaux pour le Beachclub. Deux d'entre elles s'occupent uniquement de l'image de l'enfant prodige du divertissement.

L'équipe du Beachclub prendra également l'affiche dans une série diffusée sur les ondes de Ztélé dès l'automne. «J'étais parti avec l'idée de faire une webtélé sur l'envers du décor, avant même de rencontrer les producteurs en février, mais là c'est encore mieux», a-t-il dit. Ces mêmes producteurs sont derrière le succès des Dieux de la scène, une série qui suit les danseurs du 281.

L'émission n'est pas encore en onde qu'une deuxième saison a déjà été commandée. «Personne ne s'attendait vraiment à un tel succès, a précisé Olivier Primeau. Il y a des réunions ici et là pour faire avancer les choses plus rapidement.»

Des réunions à Vegas et des voyages dans les plus grandes destinations de party sont à l'agenda des frères Primeau pour l'automne. «On est partout en ce moment. À la fin de l'été, les gens vont être tannés de nous voir, a-t-il dit en riant. On va donc se retirer pour l'hiver et revenir en force l'été prochain.»

Le Beachclub n'a donc pas fini de faire jaser. Que ce soit en bien ou en mal.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos