Benelux s'installe à Verdun

Brasserie artisanale - Benelux s'installe à Verdun

 Photo Marie-Pier Gagné

Marie-Pier Gagné

L'ancienne «ville sèche» devra désormais se doter d'un nouveau surnom. L'arrondissement de Verdun, à Montréal, a délivré le premier permis de bar accordé depuis 1875 à la brasserie artisanale Benelux, qui a ouvert lundi après-midi ses portes sur la principale artère commerciale, la rue Wellington.

Le Benelux, très attendu des résidents des environs, devient donc la première brasserie artisanale dans le secteur. Par le fait même, c'est aussi le premier établissement à obtenir un permis de bar depuis plus d'un siècle.

La création de la nouvelle brasserie «n'a pas été de tout repos», selon Benoit Mercier, président et maître brasseur. «Il nous aura fallu deux ans pour mettre à terme ce projet qui nous tenait particulièrement à cœur, a-t-il affirmé. Nous avons dû discuter avec la Ville et faire valoir nos points longuement.»

Aujourd'hui, M. Mercier est un homme fier. «Il y a beaucoup de travail derrière ça, mais je suis vraiment content qu'on en soit rendus à accueillir nos clients», a-t-il mentionné.

Le public pourra savourer une douzaine de bières brassées sur place et servies à même l'une des neuf cuves de services logées dans les voûtes de l'ancienne institution bancaire, située tout près du métro de l'Église.

En plus des 100 places disponibles à l'intérieur, une autre centaine sera mise à la disposition des visiteurs sur la terrasse extérieure. «Nous avons construit un mur en saule pour atténuer les sons ambiants de dehors», a ajouté M. Mercier.

Chaque année, les propriétaires comptent produire plus de 135 000 litres de bière. Un menu repas est aussi offert à la clientèle.


Vidéos

Photos