Comme dans une vraie Formule 1!

Activités de gars - Comme dans une vraie Formule 1!

Photos David Nathan

David Nathan

Les amateurs de jeux vidéo de course automobile peuvent désormais assouvir leur passion vitesse grand V à seulement quelques coups de volant du centre-ville de Montréal. Vortex Racing, un centre de simulation de course professionnelle dernier cri a en effet ouvert ses portes à Lachine depuis un an.

Sur place, les mordus du volant disposent de huit simulateurs qui leur permettent d'expérimenter quatre types de course: Formule 1, Formule 3, GP2 et GP3.

Le puissant logiciel qui gère les simulateurs tient compte de tous les paramètres aérodynamiques, de toutes les lois physiques inhérentes aux courses automobiles (force d'aspiration, énergie cinétique, freinage...) et du niveau de maniabilité du véhicule.

Ainsi, le simulateur de Formule 1 nécessitera beaucoup plus de dextérité et de connaissance en pilotage que celui de la Formule 3000. Grâce à un système d'élévation sur pistons, le pilote ressentira jusqu'à 2,5 jets de puissance, selon le véhicule choisi. Les courses peuvent se faire individuellement ou en équipe.

Une expérience plus vraie que nature

Pour leur première expérience sur le simulateur, les pilotes en herbe reçoivent un cours théorique de pilotage. Une fois les bases assimilées, rien de vaut la réalité de quelques tours de piste.

Si vu de l'extérieur, le simulateur a l'air d'une voiture coupée en deux, une fois à bord, on oublie très vite ce détail et les trois écrans géants devant nos yeux nous plongent immédiatement dans l'action.

Il faut dire que tout est fait pour nous plonger dans l'ambiance d'une vraie course. Les gants et les chaussures sont obligatoires pour piloter le simulateur, mais ceux qui veulent pousser le réalisme un peu plus loin peuvent également enfiler une combinaison et un casque.

Après avoir ajusté la distance entre les pieds et les deux pédales (frein et accélérateur) et mis notre ceinture de sécurité, l'instructeur Richard Douek vient installer le volant qui est similaire à celui utilisé dans les Formules 1, c'est-à-dire une sorte de bloc rectangulaire à l'arrière duquel se passent les vitesses.

Le simulateur s'élève lentement et nous voici sur la ligne de départ. On s'élance pied au plancher et dans les crissements de pneus, c'est du sérieux !

Le réalisme est saisissant, qu'il s'agisse des sensations de vitesse, d'écrasement sur le côté à chaque virage ou du bruit assourdissant des moteurs.

Les sessions durent 15 minutes et les pilotes peuvent choisir une conduite de type sans assistance ou avec plusieurs aides (boîte de vitesses automatique, tracée au sol de la ligne idéale...).

À la fin, l'instructeur imprime un rapport de télémétrie, un résumé technique de la course. À renfort de graphiques détaillés, on voit quand on a freiné ou accéléré, à quel pourcentage, notre vitesse maximale, notre meilleur temps, mais surtout, celui du meilleur pilote du circuit, idéal pour s'améliorer.

Pour la première séance, il vous en coûtera 85 $ (formation théorique + la course). Pour une course de 11 minutes, il faut débourser 60 $.

Plus d'informations: www.vortexracing.ca


Vidéos

Photos