Chasseurs et pêcheurs passent au Salon de la pourvoirie

Palais des Congrès - Chasseurs et pêcheurs passent au Salon de la pourvoirie

  Photo Jacques Desharnais / Agence QMI

Benoît Rioux

MONTRÉAL - Les amateurs de chasse et pêche ont rendez-vous au 17e Salon national de la pourvoirie et du bateau de pêche, du 31 janvier au 3 février, au Palais des congrès de Montréal.

Pour le promoteur de l'événement Gaétan Mondou, il ne fait aucun doute : «on n'arrête jamais d'apprendre dans ce domaine». Ainsi, avec des représentants de plus de 150 pourvoiries sur place, le Salon promet que chaque visiteur en ressortira avec de judicieux conseils, que ce soit sur le bon fonctionnement d'un GPS ou encore sur l'art de choisir le bon leurre. «On a toujours des nouveautés, on se démarque d'une année à l'autre», a par ailleurs estimé le promoteur.

Le Salon national de la pourvoirie et du bateau de pêche promet donc d'être au goût du jour avec, entre autres, la présence de la tournée Remington. «Il y aura plusieurs jeux avec de gros écrans, comme à l'arcade», a indiqué M. Mondou.

D'autres activités interactives sont prévues, comme un simulateur de tir au pigeon d'argile (avec un arc) et un tunnel de tir pour fusil à plombs. «On conserve quand même certains classiques comme l'étang de pêche, où les enfants [comme les apprentis] peuvent en profiter pour venir capturer leur toute première truite», a ajouté le promoteur.

Histoire de pêche

De son côté, M. Mondou commence lui-même à avoir beaucoup d'expérience à la chasse comme à la pêche. Il conserve malgré tout de nouveaux objectifs.

«En 2012, j'ai fait un voyage au Sénégal, dans le coin de Dakar, a-t-il ainsi raconté. Nous avions deux embarcations et un ami qui était dans l'autre bateau a pêché un marlin bleu de 700 livres. J'aimerais y retourner au cours de la prochaine année pour en pêcher un moi-même.»

Jusqu'ici, la plus grosse prise du promoteur serait un espadon de 200 livres capturé, il y a quelques années, à Acapulco, au Mexique. Ces temps-ci, il multiplie les voyages en République dominicaine dans l'objectif de battre cette marque. «Ils ne pêchent pas comme nous autres là-bas. C'est toujours intéressant de connaître de nouvelles techniques», a témoigné M. Mondou.

Parmi les experts chevronnés présents au Palais des congrès, le populaire animateur Cyril Chauquet, de l'émission Les mordus de la pêche, et José Boily, de l'émission Québec à vol d'oiseau, figurent en tête de liste.


Vidéos

Photos